Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

ADIAT, Jules, Mammes

Né à Biennes (Ardennes) le 12 octobre 1831 — Ouvrier tisseur — Rethel (Ardennes) — Reims & Ponfaverger (Marne)
Article mis en ligne le 25 avril 2015
dernière modification le 12 juillet 2024

par ps

Jules Adiat avait milité à Reims en 1895-1896, Puis il avait résidé à Rethel, où, au début des années 1900, il était membre du groupe anarchiste avec notamment Moreau, Ravaux et Maniez. Il était également en contact avec l’anarchiste « nomade » Richard qui était passé à plusieurs reprises par Rethel. Avec ses camarades, il avait demandé à la bibliothécaire de la gare de chemins de fer, de faire venir les publications anarchistes. Il achetait régulièrement chaque semaine Le Libertaire, Les Temps nouveaux, L’Anarchie et l’organe de la CGT la voix du Peuple. Il était également en contact avec les compagnons Gagneux et Jean Bourguer lors de leurs séjours à Rethel début 1906. En mai 1906 il avait quitté Rethel pour aller s’installer à Ponfaverger (Marne) où il travaillait à la filature Bugg-Billard où il ne faisait pas de propagande et n’était l’objet d’aucune remarque défavorable.


Dans la même rubrique

ABBATE, Rodolfo

le 17 juillet 2024
par R.D.

ABBIATI, Gaetano

le 17 juillet 2024
par R.D.

ABBRUZZETTI, Luigi « GIGGETTO » ; « SPAGHETTO »

le 30 juin 2024
par R.D.

ACCOMASSO, Carlo

le 26 juin 2024
par R.D.

ABATE, Cosimo

le 30 octobre 2023
par R.D.