logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
FERNANDEZ TARO, Juan
Né à Lehilla (Séville) – mort début juin 1974 - MLE – CNT – Seville (Andalousie) – Marvejols (Lozère)
Article mis en ligne le 24 avril 2015

par ps

José Fernandez Taro avait été pendant la guerre milicien dans un régiment confédéral et avait été grièvement blessé au poumon. Passé en France puis déporté en Afrique du nord (ou passé à la fin de la guerre en Afrique du nord puis envoyé en France), il fut interné dans divers camps. Après la Libération il continua de militer en France à la CNT en exil. A la fin de sa vie il résidait à la résidence de la Cologne à Marvejols (Lozère) et était membre du groupe cénétiste de la résidence.

Juan Fernandez Toro est décédé début juin 1974 et a été inhumé à Marvejols dans un drapeau rouge et noir.


Dans la même rubrique

0 | 5

FERRIERE, Henri
le 26 janvier 2020
par R.D.
FERRARINI, Omero
le 9 septembre 2019
par R.D.
FERREIRA DIAS, Amilcar
le 10 juillet 2019
par R.D.
FERNANDEZ, Mariano
le 4 mai 2019
par R.D.
FERNANDEZ FERNANDEZ, Salvador
le 26 janvier 2019
par R.D.