Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

BARBIERI, José

Né vers 1907 — mort en juillet 1973 — Tailleur d’habits — FORA — Santa Fé (Argentine)
Article mis en ligne le 9 février 2015
dernière modification le 12 juillet 2024

par ps

Militant anarchiste et du syndicat des tailleurs de la FORA de Santa Fé, José Barbieri avait mené une intense activité de propagande toute sa vie. Dans les années 1960 i était membre de la Commission d’administration de la Bibliothèque populaire Émile Zola fondée au début des années 1900 par des travailleurs et intellectuels libertaires et où étaient organisées de nombreuses conférences et réunions. Au début des années 1970 il avait cessé de militer à la suite d’un infarctus. José Barbieri est décédé à Santa Fé en juillet 1973. Quelques semaines plus tard le local de la Bibliothèque Émile Zola, les livres et les meubles, étaient incendiés par un groupe para militaire.


Dans la même rubrique

BARBE, Henri, Auguste

le 21 juillet 2024
par R.D.

BANSARD, Nestor (ou Hector ?)

le 5 avril 2024
par R.D.

BARRACHI, Mathieu, Giovanni [Jean]

le 17 novembre 2023
par R.D.

BARON Jules, Clément

le 17 novembre 2023
par R.D.

BARON Arthur, Joseph

le 15 novembre 2023
par R.D.