NERI, Emma [épouse GARAVINI]

Née à Cesena le 5 septembre 1897 – morte le 2 février 1978 - Institutrice – FAI – Castel Bolognese (Emilie Romagne) – Milan (Lombardie) – Rio de Janeiro
vendredi 16 janvier 2015
par  Webmestre
popularité : 4%

JPEG - 26.3 ko
Emma Neri (à droite), Augusto Masetti et Maria Rossi

Bien qu’ayant obtenu un diplôme de directrice à l’université de Bologne, Emma Neri, avait préféré enseigné comme institutrice A la fin de son adolescence elle avait adhéré aux idéaux socialistes de son père et après une brève expérience dans les écoles de la province de Forli, avait été nommée en 1921 à l’école élémentaire de Castel Bolognese.

C’est là qu’elle rencontra le jeune militant anarchiste Nello Garavini au contact duquel et d’autres compagnons, elle adhéra à l’anarchisme. Le 4 juin 1923 elle épousait Nello Garavinni, puis, en 1924, après l’affaire Matteotti, le couple allait s’installer à Milan où allait naître leur fille Giordana (née le 19 octobre 1924). Tandis que Nello s’investissait dans la lutte contre le fascisme ce qui lui valut à plusieurs reprises d’être agressé, Emma se liait à plusieurs compagnons de Milan et notamment au couple Carlo Molaschi et Maria Rossi.

En 1926, pour échapper à al répression et aux incessantes persécutions, le couple émigrait au Brésil où ils allaient se fixer à Rio de Janeiro où ils allait rester plus de 20 ans et continuer d’y militer. Elle y noua à cette époque une forte amitié avec Luigi Fabbri et sa fille Luce exilés à Montevideo et avec l’avocat républicain Liberto Battisteli et sa compagne Enricheta exilés au brésil.

En 1931, à l’occasion de la visite au Brésil du ministre fasciste Italo Balbo, Emma avec Enrichetta Battistelli avait distribué des milliers de tracts antifascistes à Rio, ce qui entraîna peu après le licenciement de Nello de son poste d’enseignant à l’école italienne de la société Dante Alighieri. En 1933 avec son compagnon elle ouvrait la librairie La Minha Livraria, qui jusqu’en 1942 allait devenir le lieu de rencontre et de débats de tout le milieu antifasciste de Rio. La librairie eut également une activité éditoriale, publiant plusieurs livres de culture politique, sociale et littéraire. Ils furent au cours de ces années l’objet de nombreuses perquisitions et répressions policières.

En 1947 le couple rentrait en Italie, à castel Bolognese, où étaient renoués les contacts avec les compagnons et où Emma et Nello adhérèrent au groupe anarchiste reconstitué à la Libération. Membres de la Fédération anarchiste Italienne (FAI), ils prirent part à de nombreux congrès et notamment au congrès international tenu à Carrare en août 1968. Suite aux évènements de 1968, il y eut une forte renaissance du mouvement libertaire et de très nombreux jeunes , fascines par leur personnalité, leur sensibilité et leur capacité à communiquer, fréquentèrent alors le domicile des Garavini.

Emma Garavini est décédée à l’hôpital d’Imola le 2 février 1978.


Sources : Dizionario degli anarchici…(Notice de G. landi) // Umanita Nova, 2 avril 1978 //


Brèves

16 juin - NOUVELLE PUBLICATION : Les mémoires de Manuel Sirvent Romero

Aux éditions CNT-RP
Manuel Sirvent Romero "Le cordonnier d’Alicante : mémoires d’un militant de (...)

6 juin - LA RÉVOLTE & son supplément littéraire

La Révolte (1887-1894) et son supplément littéraire mis en ligne sur le site Fragments de la (...)

3 août 2016 - 24 août 2016 HOMMAGE AUX COMPAGNONS ESPAGNOLS DE LA NUEVE (2è DB)

http://24-aout-1944.org/24-aout-1944-24-Aout-2016

5 juillet 2016 - Du coté des Gimenologues : deux nouveaux ouvrages

Deux nouveaux ouvrages aux Editions Libertalia :
Les Fils de la nuit. Réédition (...)

6 septembre 2015 - JOURNEES GASTON COUTE - 26 & 27 septembre 2015

JOURNÉES GASTON COUTÉ 26 et 27 septembre 2015 MEUNG-SUR-LOIRE (45) UN ÉVÉNEMENT VILLE DE (...)