Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

BELTRAN RIBAS (ou RIVAS), José

Mort le 13 novembre 1971 — Ouvrier du textile — MLE — CNT — Barcelone (Catalogne) — Bordeaux (Gironde)
Article mis en ligne le 27 septembre 2014
dernière modification le 12 juillet 2024

par ps

José Beltran Ribas avait passé toute son enfance dans le quartier de Sans à Barcelone où il milita au syndicat CNT du textile et où sa maison servit souvent de refuge à de nombreux compagnons.

Passé en France après la guerre il s’installa à Bordeaux où il participa à la réorganisation de la CNT en exil. Favorable à la tendance orthodoxe et ferme sur ses positions, il fut néanmoins un ami proche de E. Quintanilla.

José Beltran Ribas est décédé à Bordeaux le 13 novembre 1971. Sa compagne, Palmira Salabert décèdera à Canet Plage le 13 novembre 1982.


Dans la même rubrique

BELLONI,Ersilio “Leone DAIA” ; “ARMANDO

le 19 juillet 2024
par R.D.

BELLON, Joseph, Alexandre

le 19 juin 2024
par R.D.

BELLER, Emile

le 14 avril 2024
par R.D.

BENAIGES, Alejandro

le 3 janvier 2024
par R.D.

BECERRA, Antonio

le 3 janvier 2024
par R.D.