logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
BACHELARD, Léon (ou Louis) , Joseph
Né le 30 mai 1856 à Signy le Petit (Ardennes) - Ouvrier mouleur – France – Londres
Article mis en ligne le 11 janvier 2014
dernière modification le 25 juillet 2017

par ps
logo imprimer

Né de parents belges, Léon Bachelard travaillait à Reims où il fréquentait le groupe anarchiste. En avril 1890, il avait été l’un des compagnons - dont Lepretre, Faucher, Bandler, Demazure, Deverly - chargé d’afficher les placards Le Père Peinard au populo appelant à la manifestation du 1er Mai. Il était qualifié de dangereux par la police qui signalait également sa femme, jugée toute aussi violente, qui participait aux réunions et y chantait parfois des chansons révolutionnaires. Le 9 septembre 1891 le Sous-Préfet de la Marne demanda au Préfet qu’il soit, ainsi que sa compagne Hilpipe dite La Rousse, l’objet d’un arrêté d’expulsion. Il s’était alors, semble-t-il, caché dans la région et l’un des frères Bourguer avait été chargé de lui faire parvenir la collecte de 24,50 francs effectuée en sa faveur lors d’une réunion du groupe à la fin septembre. L’arrêté d’expulsion fut suspendu le 4 mars 1892, mais le couple n’habitait plus Reims et se trouvait selon la police en 1894 à Puteaux. A Reims il aurait été domicilié rue Merfy, adresse qui figurait sur un carnet de Sébastien Faure saisi à Marseille lors d’une perquisition.

Inscrit à l’Etat des anarchistes de Reims établi le 29 mars 1892, Léon Bachelard s’était réfugié à Londres où il habitait avec Charles Galau. Il aurait par la suite quitté Londre et serait rentré à Puteaux. En août 1899 son passage avec sa femme était signalé par la police.

P.S. :

Sources : C. Bantman « Anarchisme et anarchistes… », op. cit.// AD Marne 30M73, 30M74, 30M77, 30M81 // Arch. Nat. F7/12506 //


Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10