Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

DELLANOCE, Giovanni

Né le 5 septembre 1861 à Ponderano (Italie) — Ouvrier cimentier — Cavaillon (Vaucluse) — Reims (Marne)
Article mis en ligne le 14 octobre 2013
dernière modification le 12 juillet 2024

par ps

Giovanni Dellanoce s’était installé à la fin des années 1890 à Lauris (Vaucluse). Chaque semaine il allait à Cavaillon assister aux réunions hebdomadaires du groupe anarchiste italien et souscrivait aux divers journaux reçus par la groupe (La Questione sociale, L’Aurora, Il Risveglio). Entre 1905 et 1909 il alla travailler sur des chantiers ou entreprises de ciment à Reims (Marne) où il fut l’objet d’une surveillance policière.