logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
PONTE , Rinaldo, Lorenzo
Né à Sestri Ponente le 9 mai 1902 – tué le 24 avril 1945 - Chaudronnier – FCL – Gênes (Ligurie) – Marseille (Bouches-du-Rhône)
Article mis en ligne le 6 août 2013
Dernière modification le 11 août 2019

par ps

Rinaldo Ponte qui avait baigné dès son adolescence dans les milieux anarchistes et syndicalistes de Sestri Ponente, milita activement à la Chambre du travail locale dont il soutenait l’organe Lotta operaia, ce qui luii valut dès le début des années 1920 plusieurs condamnations pour « résistance à l’autorité  ». Appelé sous les drapeaux en 1922, il ne se présenta pas et fut condamné à un an de détention et fut fiché comme « communiste ».

En 1936 il émigra clandestinement en France où il s’installa à Marseille. Selon un rapport de la police fasciste, il alla combattre en Espagne comme milicien.

Objet d’un arrêté d’expulsion de France, il tenta en 1940 de rentrer en Italie mais fut arrêté à Vintimille le 3 février. En octobre il fut interné au camp de concentration de Fabiano, puis transféré à Ustica, Pisticci et au château de Guido.

Remis en liberté en novembre 1942, il retourna à Sestri Ponente où il intégra immédiatement la Fédération communiste libertaire (FCL) et fut membre d’un des tous premiers groupes de partisans libertaires de Gênes avec notammen Bruno Raspino, Carlo Ravazzani, Emanuele Sciutto, Ernesto Rocca, et Spartaco Graffioni. Il fut arrêté en 1944 ou 1945 et torturé à la maison des étudiants de Gênes. Alors qu’il allait être déporté en Allemagne, il fut tué avec le militant communiste Raffaelle Pieragostini lors d’une tentative d’évasion le 24 avril 1945.


Dans la même rubrique

0 | 5

PORTIS, Larry, Lee
le 23 août 2019
par R.D. ,
Hugues Lenoir
POULAIN, Octave
le 18 mars 2019
par R.D.
POUSSADE , Jules
le 19 décembre 2018
par R.D.
PORTUNATO, Giuseppe
le 12 avril 2018
par R.D.
PONCHET
le 12 novembre 2017
par R.D. ,
Guillaume Davranche