logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
BOULAINGHIER, César, Joseph
Né le 7 mars 1855 à Sailly sur La Lys (Pas-de-Calais) - Tisseur - Roubaix (Nord) – Boult sur Suippe (Marne)
Article mis en ligne le 30 juillet 2013
dernière modification le 29 mai 2015

par ps
logo imprimer

César Boulainghier, qui résidait auparavant à Roubaix (Nord) et, entre 1889 et 1892 avait travaillé dans diverses filatures de Reims et de Boult sur Suipes, travaillait en 1894 chez M. Hagimont à Boult sur Suippe (Marne) et faisait de la propagande anarchiste. Il vivait en concubinage avec une nommée Françoise Duriez (épouse Halluin) dite Lahure également militante anarchiste.

Début mars 1894, il fut dénoncé par une ouvrière de l’usine qui, pénétrant dans les toilettes de l’entreprise d’où venait de sortir Boulainghier, avait constaté que venait d’être écrit sur le mur le mot « bombe ». Il fut aussitôt l’objet le 4 mars d’une perquisition qui ne donna aucun résultat. Le 22 mai 1894, la police signala qu’il alla à Reims avec sa compagne et fut reçu par le compagnon Camille Lahure. Puis le couple loua une chambre avant de retourner le 31 mai à Boult sur Suippe. Ils exerçaient alors le métier de camelots. En septembre 1894 il fut l’objet d’une nouvelle perquisition au cours de laquelle la police avait saisi un carnet sur lequel avait été recopié des extraits de la chanson Le droit à l’existence, publiée autrefois dans Le Père Peinard.

En 1902 il avait été maintenu sur la liste des anarchistes "son attitude ne s’étant pas modifiée".

En 1906 un rapport de police signalait qu’il n’était l’objet d’aucune remaque à Boult sur Suippes. Il fut rayé des listes en décembre 1911.

P.S. :

Sources : AD Marne 30M103, 30M107, 30M110 //


Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10