logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
GUIEYSSE-BREAL, Louise
Née en 1872 - morte en 1954 - Paris
Article mis en ligne le 18 juillet 2013
Dernière modification le 19 juillet 2013

par ps

Fille, sœur et épouse de linguistes, Louise Guieysse-Bréal fut la première traductrice en français de l’ouvrage de Kropotkine L’Entraide. Dans une note de la première édition elle expliquait : "Quand, sur le conseil d’Elidée reclus, l’auteur nous proposa le titre de l’Entr’aide, le mot nous surprit tout d’abord. A la réflexion il nous plut davantage. Le terme est bien formé et exprime l’idée développée dans ce volume. La loi de la nature dont traite le présent ouvrage n’vait pas encore été formulée aussi nettement. C’est un point de vue nouveau de la théorie darwinienne : il n’était pas inutile de trouver un vocable clair et significatif".

Louise Guieysse était membre dans les années 1930 du Comité international d’action et de propagande pour la Paix et le désarmement dont la secrétaire était Madeleine Vernet qui en avril 1930 publia la brochure De l’objection de conscience au désarmement aux éditions de La Volonté de la paix.

En 1931, à l’occasion de la visité en France de Gandhi, elle fut la fondatrice des Amis de Gandhi dont elle diffusa les idées dans la revue Les Nouvelles de l’Inde puis dans le Bulletin des Amis de Gandhi dont la secrétaire était Camille Drevet. Elle collabora également à la revue La Nouvelle éducation.

En 1938 Louise Guieysse, qui demeurait 166 boulevard du Montparnasse, était présidente des Amis de l’Éducation nouvelle (gymnastique et bibliothèque) dont le local se trouvait au Collège Sévigné, 28 rue Pierre Nicolle (5ème arrondissement) et qui était adhérent au Groupe d’études internationales.


Dans la même rubrique