logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
GRAL, Michèle
Paris
Article mis en ligne le 18 juillet 2013

par ps

En 1980 Michèle Gral avait remplacé Françoise Gilles comme ’administratrice du journal de femmes libertaires Colères (Paris, n°0 mai 1978- n°2, janvier 1980 et un suppl.). Ce groupe formé de femmes venant essentiellement de l’OCL, du groupe Emma Goldman de la FA et de la revue La Lanterne noire, et dont faisaient notamment partie Mayo Rodriguez et Geneviève Pauly, se réunissait au local du Cercle Garcia Lorca, 15 rue Gracieuse (5è arr. ) et au 51 rue de Lappe (11ème arr.) et fut à l’origine de la brochure Maternité : la femme sacrifiée (66 p.). Dans le supplément intitulé « quelques réflexions consécutives à la disparition du journal Colères », il était écrit : « L’énergie dépensée à essayer de nous définir : Femmes libertaires, féministes libertaires, fémlnistes anarchistes…et l’impossibilité d’y réussir…position intenable…a été fatale à l’expression du groupe ».


Dans la même rubrique

0 | 5

GRATZ, Ch.
le 2 février 2020
par R.D.
GRANDJON, Berthe [épouse GUIGLIA]
le 2 février 2020
par R.D. ,
Françoise Fontanelli Morel
GRAVIER, Victor
le 27 novembre 2019
par R.D.
GRAZIANI, Rino
le 5 août 2019
par R.D.
GRAFFIONI, Spartaco
le 5 août 2019
par R.D.