logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
MOSCU GONZALEZ, Casto
Mort en 199 ? - ALC – MLC - CTC – La Havane (Cuba) – Miami (USA)
Article mis en ligne le 3 juin 2013
dernière modification le 21 novembre 2016

par ps
logo imprimer

Casto Moscu Gonzalez, membre de l’alliance libertaire cubaine (ALC), fut l’un des animateurs dans les années 1940-1960 de la Fédération des travailleurs de la gastronomie qui regroupait près de 20.000 adhérents et publiait le journal Solidaridad gastronomica (La Havane).

Le 24 avril 1955, il participait à la conférence nationale libertaire tenue dans une ferme du village de Campo Florido, près de La Havane et où fut adoptée une déclaration appelant à la lutte contre le régime dictatorial de Batista. L’année suivante il fut l’auteur avec Marcelo Salinas de la brochure Proyecciones libertarias éditée par l’ALC dénonçant la politique néfaste de Batista, appelant à la lute pour la liberté.

En 1957, lors d’un conseil national de la Confédération des travailleurs cubains (CTC), il dénonçait le rapport du secrétaire général favorable à l’introduction de la politique au sein des syndicats, et parallèlement deux compagnons membres de l’ALC, Modesto Barbeiro et Abelardo Iglesias démissionnaient de la direction de la CTC où ils étaient respectivement secrétaire à l’organisation et secrétaire à la culture.

Le 14 avril 1957 il fut avec José A. Alvarez délégué du mouvement cubain à la Conférence anarchiste américaine tenue à Montevideo. Cette même année 1957, le local de l’ALC qui servit de lieu de réunions clandestines de l’opposition, fut à plusieurs reprises perquisitionné et plusieurs militants impliqués dans la lutte clandestine furent alors arrêtés dont Juan R. Alvarez, Isidro Moscu (frère de Casto ?), Roberto Bretau, Luis Linsuain, Placido Mendez, Modesto Barbeiro et Claudio Martinez.

Début 1960 il fit partie des compagnons qui autour du bulletin clandestin Movimiento de accion sindical dénoncèrent la main mise de Castro et du parti communiste sur le mouvement syndical et la Révolution. Suite au débarquement anticastriste de la baie des cochons en avril 1961, Casto Moscu fut arrêté avec Manuel Gonzalez lors d’une perquisition au siège de le l’ALC. Accusés de trafic d’armes et de propagande, tous deux furent transférés dans un local de la Sécurité d’Etat ; sur le point d’être fusillés comme « contre révolutionnaires », ils furent remis en liberté sur l’ordre directe d’un capitaine qui avait fréquenté les milieux libertaires et connaissait leur rôle dans le mouvement syndical. Casto Moscu et son camarade gagnaient immédiatement l’ambassade du Mexique à la Havane et émigraient ensuite, via Mexico, à Miami où ils allaient militer au Mouvement libertaire cubain en exil (MLCE). Au début des années 1960 il collaborait à Tierra y Libertad (Mexico) où il dénonçait la contre-révolution marxiste à Cuba.

Casto Moscu était membre dans les années 1980 du collectif publiant la revue Guangara libertaria (Miami, 1979-1992) .

P.S. :

Sources : F. Fernandez « El anarquismo en Cuba… », op. cit.// Tierra y libertad, Mexico, année 1963//

Iconogr. ; F. Fernandez.


Dans la même rubrique

0 | 5

MORANDI, Césare
le 13 mai 2018
par R.D.
MOREAU, Eugène
le 16 août 2017
par R.D.
MORLENS, Louis
le 3 mai 2017
par R.D.
MORENO, José
le 27 avril 2017
par R.D.
MORIN, Noël
le 18 octobre 2016
par R.D.
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10