logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
AIATI, Eugenio
Né à Civitavecchia (Rome) le 19 mars 1876 – mort le 29 décembre 1934 - Tailleur de pierres – Rome
Article mis en ligne le 27 mars 2013
Dernière modification le 25 août 2019

par ps

Militant anarchiste depuis la fin de son adolescence, Eugenio Aiaiti fut en correspondance avec la plupart des théoriciens du mouvement dont E. Malatesta et Emilio Strafellini. Il prit part avant et après la Première Guerre mondiale, à toutes les manifestations et agitations à Civitavecchia.

Suite à une perquisition le 12 avril 1928 où furent saisis un grand nombre de brochures et une liste d’adresses de compagnons exilés en France, il fut condamné à 5 ans de confinat et transféré à Lipari d’où il continua de correspondre avec Malatesta. Il y fut rejoint par son fils, Ivan (né à Civitavecchia le 25 mai 1906) condamné à 5 ans de confinat pour avoir revendiqué sa condition d’anarchiste lors d’une perquisition.

En juin 1929, avec son fils Uvan, il avait bénéficié d’une brève permission pour l’accouchement de sa fille Annita.

Selon un rapport de police du 7 juin 1930, il avait avert Carlo Roseli et Emilio Lussu des préparatifs d’une nouvelle tentative d’évasion d’un groupe de détenus.

Eugenio Aiati et son fils furent libérés en novembre 1932 suite à l’amnistie décrétée pour le dixième anniversaire du régime fasciste. Eugenio Aiati devait décéder deux ans plus tard, le 29 décembre 1934. A ses funérailles participèrent de nombreux compagnons dont Elena Melli, la compagne de Malatesta.


Dans la même rubrique

0 | 5

ALBANA, Esteban
le 3 septembre 2019
par R.D.
ALTAMIRA GIRALT, Domingo
le 15 juin 2019
par R.D.
ALLEVA, Luigi
le 15 juin 2019
par R.D.
ALDEGHERI, Carlo « Carlo PERUZZI »
le 25 janvier 2019
par R.D.
AILLOUD Jean, Alphonse.
le 7 décembre 2018
par R.D. ,
Guillaume Davranche