logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
DUMAY, Louis, Alfred
Né le 24 mars 1877 à Pontfaverger (Marne) - Tisseur - Bazancourt (Marne)
Article mis en ligne le 23 janvier 2013
Dernière modification le 4 juillet 2015

par ps

Né de père inconnu, Louis Dumay, qui avait été renvoyé de la filature La Providence à Pontfaverger, travailla ensuite aux filatures Noiron et Jeanson à Bazancourt. Il y fut fiché comme anarchiste au début des années 1890 parce qu’il fréquentait le militant Alcide Foret et qu’il se serait déclaré partisan de la propagande par le fait s’étant déclaré selon la police prêt à poignarder un bourgeois déclarant que le crime était « excusable et même légal quand il a pour but le bonheur de la société ou de procurer du pain à celui qui le commet ».

En 1894, il vivait chez son frère aîné, mécanicien chauffeur dans une filature, marié à une sœur du compagnon Génin de Bazancourt, mais ne partageant pas les idées de son frère. Il était alors qualifié par la police de "très dangereux". A l’été 1896 la police signalait qu’il travaillait comme maçon à l’usine Desmoulins de Bazancourt et qu’il paraissait "moins dangereux". En janvier 1901 la police signalait qu’il travaillait comme tisseur à l’usine Blondel de Bazancourt où il habitait alors chez son père et s’était "considérablement amendé" paraissant "avoir rompu toutes relations avec le groupe anarchiste de la vallée de la Suippes".

En 1903 il résidait à Pontfaverger et figurait toujours sur les listes d’anarchistes du département. C’est en 1906 qu’il fut rayé du contrôle des anarchistes. Il travaillait alors comme ouvrier graisseur chez l’industriel Herlem où il était noté comme un "ouvrier laborieux, estimé de ses patrons".


Dans la même rubrique

0 | 5

DUROT, Roger
le 6 août 2020
par R.D.
DUQUESNE, Jean
le 7 juillet 2020
par R.D.
DUPIT, Paul, Léon
le 21 mai 2020
par R.D.
DUPRE, Emile
le 29 février 2020
par R.D.
DUMONCET [femme]
le 1er février 2020
par R.D.