logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
CROZAT de FLEURY Henry, Joseph, Charles, Jérôme
Né le 29 avril 1886 au Havre (Seine-Inférieure) - Remisier ; placier en bourse - Paris
Article mis en ligne le 22 janvier 2013
dernière modification le 14 novembre 2013

par ps
logo imprimer

Anarchiste individualiste et végétarien Henry Crozat, né de parents aisés, avait fréquenté les causeries de la rue du Chevalier de Barre au siège de l’anarchie et la plage libertaire de Chatelaillon où il avait notamment fait la connaissance de Pierre Cardi. Il fut l’éditeur du journal La Volonté dont la devise était « travailler c’est se prostiruer ».

Libertaire Plage à Chatelaillon (carte postale)

Compromis dans l’affaire de la bande à Bonnot il fut arrêté le 27 avril 1912 : il avait vendu des titres provenant d’un vol à Thiais dont furent accusés Edoaurd Carouy et Henri Metge ; de plus la police avait trouvé à son domicile plusieurs titres volés ainsi que des statuettes en ivoire dérobées par Caouy à Saint Germain le 30 mai 1911. . Il fut condamné le 28 février 1913, par la cour d’assises de la Seine, pour complicité de vols par recel, à cinq ans de réclusion, dix ans d’interdiction de séjour et 2 000 f d’amende solidairement avec Carouy et Metge condamnés aux travaux forcés à perpétuité.

Œuvre : - Comment on vous ruine [...] Paris, 1912, 330 p. (Bibl. Nat. 8° V 36 597) ; - Comment s’enrichir ; - La cité idéale (1920)

P.S. :

Sources : Arch. PPo., E a/141. — Acte d’accusation (assises de la Seine) = Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier..., op. cit.// Le Matin, 1er et 8 mai 1912// Notes Dominique Petit//Site cartoliste

Iconogr. : : Arch. PPo., E a/141.


Dans la même rubrique

Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10