logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
AZEMA, Etienne
Né le 22 mars 1905 à Toulouse - Voyageur de commerce – LICP - Tarbes (Hautes Pyrénées)
Article mis en ligne le 3 octobre 2012
Dernière modification le 29 novembre 2020

par R.D.

Après avoir appartenu à la section communiste de Tarbes pendant 6 mois, Etienne Azema avait adhéré en 1924 au groupe anarchiste et au groupe Travail, ce qui lui valut fin 1924 d’être dénoncé dans l’Humanité comme "un jeune intellectuel anarchisant" faisant le jeu de la bourgeoisie. Il collaborait parfois au Libertaire quotidien.

Etienne Azema qui était marié et père d’un enfant, résidant 39 rue du Maréchal Foch à Tarbes où il était voyageur de commerce, était au début des années 1930 un propagandiste actif de la Ligue internationale des combattants de la paix (LICP). Le 16 novembre 1934, avec Louis Bouffanais, il avait été déféré au Parquet de Tarbes pour avoir « placardé sur les murs de l’Arsenal et de la ville des affiches et des tracts d’ordre subversif er antimilitariste ».

Figurant en 1935 sur la liste des anarchistes des Hautes Pyrénées, il y était qualifié de « pacifiste notoire et résolu  ». Il était également signalé qiu’il avait été l’organisateur à Tarbes d’une conférence d’Aristide Lapeyre du Club des réfractaires de Bordeaux, au cours de laquelle avait « été définie la ligne de conduite que devront observer, en cas de conflit, les réfractaires à l’armée et à la guerre ». Il faisait partie de la douzaine de militants qui se réunissaient rue du Cimetière Saint Jean, au domicile du compagnon Séraphin Martin.


Dans la même rubrique

0 | 5

AUDOUARD , Eugène
le 26 février 2021
par R.D.
AUGUSTO, José, G.
le 4 janvier 2021
par R.D.
ASCASO ABADIA, Alejandro « Manuel FORMOSO PENA »
le 2 janvier 2021
par R.D.
ARTIAGA, Casildo, Pantaleon
le 2 janvier 2021
par R.D.
ARMAND , B.
le 2 janvier 2021
par R.D.