logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
DUVAL, Emile, Jean-Louis
Né le 13 avril 1864 à Epinal (Vosges) - Tisseur – Reims (Marne) – Paris
Article mis en ligne le 23 septembre 2012
Dernière modification le 16 février 2016

par R.D.

Membre des groupes anarchistes de Reims au début des années 1890, Emile Duval, marié et père de trois enfants, était qualifié par la police de « violent et exalté  ». Ouvrier tisseur, il avait été, selon la police, condamné par un conseil de guerre à Alger pour « coups et blessures  ». Le 1er mars 1893, le commissariat central de Reims signalait qu’’après avoir vendu son mobilier, il était parti pour Paris où sa femme devait le rejoindre. Toutefois il revenait à Reims en juin 1893 et, comme les autres militants, y était l’objet le 21 novembre d’une perquisition où la police avait saisi une dizaine de fausses clés. Début janvier 1894, il avait "quitté furtivement" la ville avec sa cousine, la jeune Parmentier, après avoir été inculpé de "détournement de mineure" et fut alors l’objet d’un mandat d’amener mais bénéficia d’un non lieu. Il était qualifié de "dangereux" sur l’Etat des anarchistes de février 1894 et était soupçonné par la police d’utiliser parfois le nom de Valentin. La police soupçonnait en 1895 qu’il se trouvait dans le Nord.


Dans la même rubrique

0 | 5

DULUD, Robert
le 20 novembre 2020
par R.D.
DUROT, Roger
le 6 août 2020
par R.D.
DUQUESNE, Jean
le 7 juillet 2020
par R.D.
DUPIT, Paul, Léon
le 21 mai 2020
par R.D.
DUPRE, Emile
le 29 février 2020
par R.D.