logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
BORGHI, Spartaco
Né vers 1919 – mort le 15 mai 2004 - Instituteur – FAI – CGIL - Imola – Albanie
Article mis en ligne le 23 juillet 2012

par R.D.
logo imprimer

Spartaco Borghi avait été élevé dans une famille libertaire d’Imola (Bologne). Pendant la Seconde guerre mondiale, il fut mobilisé comme lieutenant dans le Balkans où, en septembre 1943 lors de la chute du régime fassciste, il invita les hommes de sa compagnie à rejoindre la Résistance albanaise.Il participa alors à de nombreuses opérations de guérilla dans le groupe du responsable communiste Enver Hojda. Lors de la retraite allemande, il fut capturé et déporté en Allemagne dans un camp où il allait considérablement souffrir de faim et de privations.

A la Libération il fit rapatrié en Italiie où, à Imola et avec notamment Cesare Fuochi, Andrea Gaddoni, Primo Bassi et Giuliano Golinelli, il allait participer à la reconstruction du mouvement anarchiste. Il adhérait alors à la FAI au groupe Malatesta et au syndicat enseignant de la CGIL. Il fut ensuite l’un des plus enthousiastes soutiens à la Colonie libertaire Berneri animée par Giovanna Caleffi Berneri avec laquelle il maintenait de féconds rappoorts d’amitié et de travail.

Lors de la scission de la FAI en 1965 et de la formation des Gruppi d’iniziariva Anarchica (GIA), il choississait de rester à la FAI mais refusait tout sectarisme envers les GIA. Parallèlement il dévelloppait une grande activité au sein du syndicalime enseignant. En 1981 il était membre de la Commission de correspondance du groupe d’Imola avec Massimo Ortalli.

Spartaco Borghi est décédé à Imola le 15 mai 2004.

P.S. :

Sources : Umanita Nova, 6 juin 2004//


Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10