logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
DELANGE, Henri
Né le 6 septembre 1862 à Lyon (Rhône) - ouvrier cordonnier ; emplyé de commerce – Oullins & Lyon(Rhône)
Article mis en ligne le 19 décembre 2011
Dernière modification le 23 avril 2016

par R.D.

Militant de tendance blanquiste, Henri Delange fit l’objet de nombreuses poursuites pour provocation au meurtre et au pillage à la suite de conférences données en février 1885 à Lyon, et, en avril 1896, à Roanne et à Charlieu (Loire).
En 1884 il avait fait partie de la commission des ouvriers sans travail qui s’était rendue à paris pour demander aux députés du Rhône d’obtenir de l’Assemblée nationale une somme de 5 millions pour aider les sans travail. Il était à cette époque le gérant du journal Le branle bas.
En 1888, il figura dans l’équipe rédactionnelle de l’organe d’union ouvrière et socialiste l’Égalité sociale fondé par les membres lyonnais du conseil national de la première Fédération française des syndicats ouvriers.

En 1891 il se sépara des blanquistes pour former à Oullins un Comité révolutionnaire indépendant. Il était alors qualifié de militant syndicaliste de tendance anarchiste. Domicilié en 1893 au 6 rue de la République à Oullins, il fit, lors des élections, une déclaration de candidature dans la 7ème région de l’arrondissement de Lyon.

En 1909, lors d’une réunion de la Libre Pensée à Lyon, il avait émis le souhait que le mort "Patrie" disparaisse "toi ou tard" et soit remplacé par le mot "Humanité".


Dans la même rubrique

0 | 5

DEMOOR , Camille
le 22 février 2021
par R.D.
DEMEURE, Pierre
le 22 février 2021
par R.D.
DEMELLIER, Louis « Le CHINOIS »
le 22 février 2021
par R.D.
DEMAY, Louis
le 22 février 2021
par R.D.
DEMANDES , Janvier
le 22 février 2021
par R.D.