logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
CICERO, Marcello
Né le 16 novembre 1904 à Siracuse - Ouvrier chaisier – Siracuse (Sicile) – Tunisie - Marseille (Bouches-du-Rhône)
Article mis en ligne le 15 décembre 2011

par R.D.

Lecteur assidu de Fede (Rome), Marcello Cicero avait été soumis à surveillance le 1er mai 1925 après avoir été surpris avec Michele Gallo en train d’écrire sur les murs de Siracuse «  Viva Mosca, viva l’anarchia ». Poursuivi et emprisonné à plusieurs reprises pour ses activités anatifascistes (septembre et décembre 1926, avril 1928, octobre 1929, mai 1930) il émigrait clandestinement en juin 1931 en Tunisie avec Filippo Politi, Giuseppe Burgio, Luciano Michele et Natale Vella.

Condamné par contumace à 2 ans et 6 mois de prison, il participait aux activités de la Ligue italienne des droits de l’homme (LIDU) en Tunisie avant de devoir partir en France, suite à une menace de rapatriement en Italie. Arrivé à Marseille il s’y lia à notamment à Luca Bregliano, Pasquale Curetti, Dino Angeli et Celso Persici et était membre en 1933 de la LIDU et du groupe anarchiste communiste adhérent à la Fédération anarchiste du sud-est.

Contrairement à beaucoup d’autres compagnons italiens, il n’alla pas en Espagne considérant qu’il s’agissait d’une guerre et non d’une révolution sociale et qu’il était « inutile de risquer sa vie pour un parti ». Par contre il informait et transmettait aux familles les lettres des compagnons de Siracuse volontaires en Espagne (notamment Giuseppe Burgio et Umberto Consiglio). Marcello Cicero était toujours à Marseille en 1941. On ne sait ce qu’il est ensuite devenu.


Dans la même rubrique

0 | 5

CINI, Attilio
le 22 février 2020
par R.D.
CISTERNA BARNES, Vicente
le 25 janvier 2020
par R.D.
CIANCHI (ou CIANCI), Francesco
le 22 septembre 2019
par R.D.
CIMAROLI, Guido
le 26 juillet 2019
par R.D.
CIANCIA, Guy
le 17 janvier 2019
par R.D.