logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
COMELLAS LINARES, Francisco
Né le 9 janvier 1917 à Castellar del Valles (Barcelone) – mort le 30 août 2001 - MLE – SIA – FEDIP – CNT – Barcelone (Catalogne) – France – Autriche
Article mis en ligne le 23 septembre 2011
Dernière modification le 12 mai 2019

par R.D.
Francisco Comellas Linares (Monument aux Espagnols, Mauthausen)

Né dans une famille très pauvre et ayant commencé à travailler très jeune, Francisco Comellas Linares avait très vite adhéré à la CNT.
Fin 1935, Francisco Comellas Linares avait présidé le meeting tenu à San Lorenzo de Munta par Ricardo Sanz, Buenaventura Durruti et Rosario Dolcet. Secrétaire de la CNT de Castellar del Vallés et après avoir participé aux combats de rues du 19 juillet 1936, , il fut milicien dans la Colonne Solidaridad Obrera puis dans le premier groupe de mitrailleurs de la Colonne Durruti : « Tard dans la soirée, nous sommes partis à pieds de la caserne Pedralbes jusqu’à la colonne d’autobus qui nous attendaient pour nous amener au quartier général de Durruti qui se trouvait dans des barraquements de bois à Bujaraloz. Pendant quelques jours nous avons reçu une instruction pour l’utilisation des mortiers et nous sommes organisés en centuries jusqu’au jour où est arrivé un camion qui nous a distribué à chacun un paquet de 50 cartouches. Quelques uns començèrent à se plaindre que ce n’était pas suffisant et dirent qu’ils ne voulaient pas aller en première ligne avec si peu de munitions. Durruti, en ayant été informé, vint et monta sur ce même camion, nous disant : « Vous ne voulez pas aller en première ligne parceque vous croyez que 50 cartouches c’est peu ! Voyons un peu : si de 50 cartouches nous tirons la moitiè, il en reste 25 ; des 25 nous tirons la moitié, il en reste 12 ; des douze nous tirons la moitié, il en reste 6 et de 6 encore la moitié il en reste 3 ; si chacun de nous cause trois pertes à l’ennemi, dans deux mois nous avons gagné la guerre ». Personne n’a plus rien dit et nous sommes montés dans les autobus qui devaient nous amener à notre poste ». Après la militarisation il avait été membre de la 213ème Brigade Mixte (66è Division).

Exilé en France lors de la Retirada, il fut interné dans divers camps et notamment à "l’hippodrome" de Collioure et à Argelès, puis fut envoyé dans une compagnie de travailleurs étrangers (la 114ème) pour travailler aux fortifications de la Ligne Maginot. Il fut fait prisonnier par les allemands lors de la percée du printemps 1940. Il fut d’abord interné à la caserne Eble de Strasbourg puis fut déporté le 13 décembre au camp de concentration de Mauthausen (matricule 4717) où il fit partie du Kpmmando César et dont il ne devait être libéré qu’en mai 1945. Il s’installa ensuite en Autriche où il se maria et fut l’un des animateurs de la Solidarité internationale antifasciste (SIA) et de la Fédération espagnole des déportés et internés politiques (FEDIP) à l’organe de laquelle, Hispania il collabora. En 1972 il était le trésorier du groupe Autriche de la FEDIP dont le secrétaire était José Carreras.

En mai 1975 il fit partie de la délégation de la FEDIP à la cérémonie organisée à Mauthausen pour le 30ème anniversaire de la libération du camp.

Francisco Comellas Linares Franz, est décédé à Leonding-Döpplingen (Autriche) le 30 août 2001.


Dans la même rubrique

0 | 5

COPPARONI RICETTI , Edna
le 12 janvier 2020
par R.D.
COMAS, Amadeo
le 5 janvier 2020
par R.D.
COQUERET, Jean-Claude
le 1er septembre 2019
par R.D.
COPINE, Julien
le 1er septembre 2019
par R.D.
CONTI ROSSINI Angelo
le 1er septembre 2019
par R.D.