logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
BAERISWIL (ou BAERISVUYL), Frédéric, Jean
Né à Fribourg (Suisse) le 16 novembre 1864 - Ebéniste – Suisse - Arras (Pas de Calais)
Article mis en ligne le 11 août 2011
dernière modification le 19 juillet 2018

par R.D.
logo imprimer
Frederic Baeriswil

Fils naturel de Thérèse Baeriswil, Frédéric Baériswil, fiché comme anarchiste en janvier 1893 et résidant depuis environ 1889 à Arras, 6 rue des Augustins, était abonné à La Révolte. Outre Jean Grave, il était également en contact avec le compagnon Victor Leleu qui travaillait comme concierge à l’orphelinat de Cempuis et dont il avait fait la connaissance à Arras. Il fut inculpé le 5 janvier 1894 pour "association de malfaiteurs". Lors de la perquisition à son domicile, la police avait notamment saisi divers textes en sténographie ( copies d’extraits des Paroles d’un révolté de Kropotkine), un Almanach du Père Peinard, des exemplaires de La Revue anarchiste, 26 exemplaires d’un numéro de La Révolte et 27 exemplaires de son supplément littéraire, 21 numéros d’un exemplaire du Père Peinard, un portrait de Ravachol, une photographie de Bakounine. Transféré à la prison de Mazas, il bénéficia le 12 février d’une ordonnance de mise en liberté provisoire mais fut expulsé de France par arrêté du 15 février 1894. Son nom figurait sur une liste d’anarchistes établie par la police des chemins de fer pour la surveillance de leurs déplacements.

P.S. :

Sources : Fichier Bertillon // Etat signalétique des anarchistes étrangers expulsés de France, mars 1894// Arc. Nat. F7/12508 // Arch. de Paris D3 U6 49 //

Iconogr. : Fichier Bertillon.


Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10