logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
PEUKERT, Josef
Né le 22 janvier 1855 à Albrechtshof (Bohême) – mort le 3 mars 1910 - Peintre en bâtiment – Paris - Suisse – Vienne (Autriche) – Londres (Grande Bretagne) – Chicago (Illinois)
Article mis en ligne le 27 mai 2011
dernière modification le 1er août 2016

par R.D.
logo imprimer
Josef Peukert (doc. H. Becker)

Josef Peukert avait quitté l’Autriche en 1877 pour séjourner en France. Expulsé par arrêté du 27 novembre 1880, il alla alors en Suisse où il aurait alors commencé à militer dans le mouvement anarchiste. Il aurait été l’un des délégués de la Suisse au congrès international tenu à Londres en 1881. Influencé par Johann Most, il allait ensuite fin 1881 à Vienne, où, grâce à ses talents d’orateur, il allait acquérir un certain prestige ainsi qu’à Gratz et en Bohême.

Vers 1882 il était le directeur du journal Die Zukunft (L’Avenir) organe du courant radical de la social-démocratie autrichienne. Convaincu de l’inutilité pour les ouvriers de participer aux élections, il se fit l’avocat de la violence et du terrorisme. Suite à une série d’attentats contre les forces de l’ordre entre 1882 et 1884, et à l’acentuation de la répression et finalement l’arrestation de la plupart des dirigeants sociaux démocrates, modérés comme révolutionnaires, Peukert, parvint à fuir en Allemagne, à la veille de la promulgation fin janvier 1884 d’une loi d’exception contre l’anarchisme.

Puis il alla à Londres où vers 1886 il aurait été l’un des fondateurs du journal Die Autonomie. Il émigra ultérieurement aux Etats-Unis, où il entra en conflit avec Most, abandonna les idéaux libertaires pour rallier un groupe protestant antisémité.

J. Peukert fut soupçonné à plusieurs reprises d’être un agent provocateur, une accusation dont il tenta de se disculper dans ses mémoires. Il est décédé à Chicago le 3 mars 1910.

Œuvres : - Gerechtigkeit in der Anarchie (La justice dans l’anarchie, Londres, 1885) : - Erinnerungen eines Proletariers aus der revolutionären Arbeiterbewegung (Mémoires d’un prolétaire du mouvement ouvrier révolutionnaire, Berlin, 1913).

P.S. :

Sources : Etat signalétique des anarchistes étrangers expulsés de France, n°8, novembre-décembre 1894 //


Dans la même rubrique

0 | 5

PICAVET, Louis
le 2 septembre 2018
par R.D. ,
Michel Cordillot
PICARD, Gaetan
le 30 avril 2018
par R.D.
PICARDAT, Jean Baptiste, François
le 11 octobre 2017
par R.D.
PICHON, Alfred
le 16 juin 2017
par R.D.
PHILIPPEAU , Joseph « ROCAMBOLE »
le 2 juin 2017
par R.D.
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10