logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
LEWIN, Arthur
Né le 12 avril 1907 – mort en 1976 - Typographe - DAS – CNT - Leipzig – Düsseldorf – Barcelone (Catalogne) – Paris
Article mis en ligne le 14 mai 2011

par R.D.

Arthur Lewin, qui était d’origine juive, militait aux Jeunesses anarchistes de Leipzig. C’est dans ce groupe qu’il fit connaissance de sa future femme Martha. Fervent espérantiste il fut délégué au congrès mondial espérantiste qui se tint à Leningrad en 1925. Au milieu des années 1920 il ouvrit une petite imprimerie avec le compagnon Paul Helberg. En 1929, après la naissance de leur fille Vera l’année précédente, il s’installa à Düsseldorf avec Martha.

Début 1933, devant la montée du nazisme, il émigra à Barcelone où il sera rejoint l’année suivante par sa compagne et leur fille. Grâce à l’espéranto il établissait très vite le contact avec la CNT et après avoir obtenu un permis de travail commençait à travailler comme graphiste publicitaire pour des entreprises. Puis il alla à Madrid pour y travailler pendant 6 mois environ comme représentant. Ayant appris l’espagnol il s’intégra très vite aux activités de la CNT et des Jeunesses libertaires (FIJL) du quartier de Las Corts et le couple participa activement aux activités et aux sorties champêtres organisées par la FIJL.

Dès le début de la guerre civile , Arthur qui était membre des Groupes anarcho syndicalistes allemands DAS, participa aux patrouilles de contrôle chargées notamment de la surveillance et des réquisitions de logements, locaux et entreprises appartenant à des nazis. Puis il fut avec Ernst Appel et Isak Aufseher l’un des représentants du DAS au Comité international des émigrés antifascistes (CIDEA) fondé en août 1936 à l’iniative du DAS . Le CIDEA, qui comprennait également deux représentants du Parti communiste allemand KPD et deux membres du POUM, réquisitionna notamment les locaux de l’ordre catholique allemand des Thérésiennes et le mit à la disposition des émigrés antifascistes. Puis, en avril 1937, il remplaça Elli Götze comme porte parole du DAS après la révocation de ce dernier.

En juin 1937, après les affrontements de mai avec les staliniens, il fut arrêté à la frontière espagnole alors qu’il revenait de Paris avec de l’argent du groupe DAS de Paris destiné aux émigrés antifascistes. Il fut emprisonné et accusé de « contrebande de devises », puis expulsé à l’automne vers la France. A cette même époque il fut proposé par le secrétariat du DAS à Stockholm comme délégué pour assiter au congrès de l’AIT à Paris.

Pendant la Seconde Guerre mondiale et l’Occupation Arthur Lewin fut arrêté en France et déporté au camp d’extermination d’Auschwitz où il parvint à survivre. Au moment de l’arrivée de l’armée rouge au camp, il était quasi moribond. A la Libération il retourna à Paris où il retrouva Martha et tous deux militèrents à la Fédération anarchiste (?), avant que le couple ne se sépare.

Arthur Lewin est décédé à Paris en 1976.


Dans la même rubrique

0 | 5

LHOMME, Marcel
le 8 juillet 2021
par R.D.
LEVEQUE, Isidore, Joseph
le 20 mai 2020
par R.D.
LE TESSIER, Jules
le 20 mai 2020
par R.D.
LESPINE, Régis
le 20 mai 2020
par R.D.
LEROUX, Jules
le 14 février 2020
par R.D.