logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
GREENSHNER, Morris « MOSHKE »
Né le 18 janvier 1893 à Kamenets Podolsk (Russie) – mort le 15 février 1985 - Employé ; ouvrier en repassage – Russie – New York - Detroit - Miami
Article mis en ligne le 7 janvier 2011

par R.D.

Morris Greenshner Moshke avait adhéré encore écolier au groupe anarchiste local Podolskaia Bessarabskaiaz Gruppa qui comprenait une quinzaine de militants. Lors de la Révolution de 1905, un membre de son groupe avait lancé une bombe dans un magasin et avait été déporté en Sibérie ; il y avait eu aussi un pogrom dans la ville au cours duquel son père avait été violemment battu. Dès l’âge de 15 ans il travaillait comme employé aux écritures dans une entreprise de transport.

En 1909, après que sa sœur, militante socialiste révolutionaire, ait été arrêtée et emprisonnée, il décidait d’émigrer aux Etats-Unis. Il gagnait à pieds la Begique où il embarquait pour Montréal puis gagnait New York où il commençait à travailler comme ouvrier en repassage. Très vite il assitait à une réunion du Cercle ouvrier (Arbeter Ring) où il retrouvait Sydney Blackman, qui avait appartenu ai même goupe anarchiste, et qui lui trouva un logement, l’amena au siège de la Croix rouge anarchiste où il intégra le comité chargé de la correspondance avec les prisonnniers. Sous le nom de Grisha Morris Greenshner fut rapidement chargé de correspondre avec une vingtaine de détenus. La section New Yorkaise de la Croix rouge anarchiste (1910-1917) comptait alors plus d’une centaine de membres dont Gamberg, Izzie et Fanny Wishnak, Bill Shatoff et les frères Raiva, publiait le journal en russe et yiddish Shtimme et organisait chaque année un grand bal permettant de réunir des fonds. Greensher militait également à la même époque au syndicat des ouvriers russes qui comprenait plusieurs milliers d’adhérents.

C’est lors de la manifestation du 1er mai 1910 qu’il rencontrait Beckie qu’il allait épouser en 1912 et avec laquelle il aura un enfant. Le couple allait dès lors fréquenter les réunions organisées par le groupe Mother Earth d’Emma Goldman, celles du Fraye Arbeiter Shtimme, du Centre Ferrer et bien sûr de la Croix rouge anarchiste.

Au printemps 1917 le couple décidait de rentrer en Russie avec un certain nombre d’autres camarades pour y participer à la révolution. Après avoir gagné San Francisco en train le couple, qui avait emporté une petite presse à imprimer provenant du journal Golos Truda, s’embarquait sur un paquebot japonais à destination de Vladivostock, puis arrivait en juillet à Petrograd où il allait rester une dizaine de jours et y rencontrer notamment les compagnons Yartchuk et le marin de Kronstadt Zhelezniakov. Puis le couple gagnait Odessa où Morris allait travailler en usine. Tombé malade, Greenshner était emmené ensuite en Crimée par des marins anarchistes pour s’y reposer. Après 6 mois de convalescence il retournait à Odessa où il participait au mouvement libertaire local, sans soute à l’organisation Nabat, et où il allait être le témoin de la répression bomchévique contre les anarchistes.

En 1923 Morris et sa compagne parvenait à repartir aux Etats-Unis. A New York il participait aux activités du Centre Ferrer du Cercle ouvrier du Bronx et à des groupes yiddish. En 1925 ou 1926 le couple déménageait à Detroit et participait au groupe yiddish local du Fraye Arbeiter Shtimme dont faisaient entre autres partie Rebecca Warren, Joseph et Lena Smith, Fein et Zubrin.

Morris Greenshner se retira par la suite à Miami où il est décédé le 15 février 1985.


Dans la même rubrique

0 | 5

GRATZ, Ch.
le 2 février 2020
par R.D.
GRANDJON, Berthe [épouse GUIGLIA]
le 2 février 2020
par R.D. ,
Françoise Fontanelli Morel
GRAVIER, Victor
le 27 novembre 2019
par R.D.
GRAZIANI, Rino
le 5 août 2019
par R.D.
GRAFFIONI, Spartaco
le 5 août 2019
par R.D.