Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

ANDREU FONTCUBERTA, Juan

Né à Tortosa (Tarragone) vers 1903 — mort le 6 juin 1962 — Paysan — MLE — SIA — CNT — Tortosa (Catalogne) — Castres (Tarn)
Article mis en ligne le 24 décembre 2010
dernière modification le 23 juillet 2024

par R.D.

Juan Andreu Fontcuberta militait à la CNT de Tortosa (Tarragone). En juillet 1936 il fut membre du Comité antifasciste local puis fut nommé conseiller municipal, poste qu’il exerça jusqu’en mai 1937 où il fut arrêté par les staliniens ; accusé d’avoir participé aux affrontements il fut condamné à une lourde peine de prison.

Passé en France lors de la Retirada, il fut interné dans divers camps avant d’être embauché dans une fonderie à Castres. endant l’occupation il y aurait articipé à la Résistance dns le réseau d’évasion Robur-Alfred.A la Libération il militait à la FL-CNT de Castres dont en 1948 il était le secrétaire et où il fut rejoint par sa compagne et leur fils restés en Espagne. Il collabora également au groupe artistique local monté par la CNT. Après la scission de la CNT en 1945, il avait été chargé avec Pascual Bonfill à Toulouse et J. Cuervo à Bordeaux de la réorganisation des militants de Tortosa en exil. Il fut également l’un des animateurs du groupe artistique de la Solidarité internationale antifasciste (SIA) à Castres.

Juan Andreu Fontcuberta est décédé à Castres le 6 juin 1962 d’une crise cardiaque.


Dans la même rubrique

AUGUSTO, Diamantino

le 24 juin 2024
par R.D.

AUDO

le 24 juin 2024
par R.D.

AUBRY, Marie « ANDREE » [née LATINAUD]

le 24 juin 2024
par R.D.

AUBRECHT, Vilem

le 24 juin 2024
par R.D.

ASPEL CASADEMONT, Bartolome

le 24 juin 2024
par R.D.