Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

ALEOVERRO BARBERA, José

Né à Cretas (Teruel) — mort en 1948 — MLE — CNT — Prat de llobregat (Catalogne) — Aragon — Paris
Article mis en ligne le 22 décembre 2010
dernière modification le 23 juillet 2024

par R.D.

José Aleoverro Barbera avait émigré en 1928 à Prat de Llobregat où il adhéra à la CNT. Pendant la guerre civile il fut milicien sur le front d’Aragon, puis responsable de la Délégation des transports à Valderrobres. Après les affrontements de mai 1937 il fut arrêté et interné par les staliniens et ne dut sa libération qu’à l’intervention “musclée” d’un groupe de camarades.

Passé en France lors de la Retirada, il fut interné dans divers camps. Pendant l’Occupation il fut arrêté par les Allemands et réquisitionné au titre du STO.

José Aleoverro Barbera est décédé à Paris en 1948.


Dans la même rubrique

AGNOLETTO, Adamo

le 17 juillet 2024
par R.D.

ALMEIDA, Sebastiao de

le 7 juin 2024
par R.D.

ALAVOINE, Arthur, Alexandre, François

le 24 mai 2024
par R.D.

AFFAIRE, Maxime

le 5 avril 2024
par R.D.

ALLASIA, J. B.

le 19 février 2024
par R.D.