logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
AMODEO Francisco
Né à Venise le 14 novembre 1898 – mort le 22 janvier 1972 - Ouvrier boulanger - FAI – Venise
Article mis en ligne le 22 décembre 2010

par R.D.
logo imprimer

Francisco Amodeo avait été mobilisé pendant la Première Guerre Mondiale et avait combattu au front. En 1924 il était surveillé par la police pour, avec d’autres compagnons dont Giulio Morandini, avoir récolté des fonds afin d’organiser la défense de Luciano Visentin accusé d’avoir abattu un fasciste. Le 26 novembre 1925 il était l’objet d’un rapport pour avoir pris la parole au cimetière de Venise lors de l’enterrement d’Emilio Ciriello, un anarchiste mort d’une maladie contractée pendant la guerre. Suspecté de faire de la propagande parmi les marins au chômage, et en contact avec Morandini, il fut arrêté et envoyé le 27 février 1928 au confinat de l’île Lipari où le rejoindra sa compagne Sarina Riedi. Remis en liberté le 10 novembre 1932, il continua d’être l’objet d’une surveillance jusqu’à la fin 1941.

A la Libération il fut l’un des organisateurs à Venise du groupe Aldo Perissino adhérent à la Fédération anarchiste italienne (FAI).

Francisco Amadeo est mort à Venise le 22 janvier 1972.

P.S. :

Sources : Dizionario biografico degli anarchici…, op. cit. (Notice de F. Brunello) //


Dans la même rubrique

0 | 5

ANTONELLO, Rodolfo
le 9 novembre 2018
par R.D.
ASTRALDI, Silvio
le 3 mai 2018
par R.D.
ARDISSONE, Valentino
le 3 mai 2018
par R.D.
ARDISSONE, Jacques
le 3 mai 2018
par R.D.
APOLLONI, Ferdinando
le 3 mai 2018
par R.D.
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10