logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
BACHELET, Ernest
Né le 6 juin 1889 à Corné (Maine et Loire) - Pâtissier- Paris – Le Caire & Alexandrie (Egypte)
Article mis en ligne le 4 décembre 2010
dernière modification le 26 janvier 2017

par Dominique Petit, R.D.
logo imprimer

Ernest Bachelet demeura un moment avec son frère aîné Emile Bachelet au 11 rue du Chevalier de la Barre. En 1908 il s’installa 22 rue de la Barre avec Libertad chez Kastermann et assistait régulièrement aux Causeries populaires du 18ème arrondissement, puis il avait ensuite habité jusqu’au 8 janvier 1910 chez Alice Morand, 27 rue Marcadet.

Il travailla comme pâtissier chez M. Fauron du 8 mai au 18 septembre 1908, date à laquelle il fut occupé à l’imprimerie du journal l’anarchie.

Le 17 septembre 1908, il fut arrêté à la station du Métro de la gare d’Orléans, alors qu’il distribuait aux voyageurs le journal l’anarchie. Le tribunal correctionnel de la Seine le condamna par défaut pour infraction à la police des chemins de fer à 16 francs d’amende.

Le 10 décembre 1908 à une heure du matin, Ernest Bachelet fut trouvé porteur d’une barre de fer de 4 mètres de long et pesant 75 kilos qu’il avait dérobé devant la palissade d’un chantier rue Caulaincourt. Il fut écroué et placé au dépôt le 10 décembre.

Bachelet avait ensuite disparu ayant l’intention de se soustraire au service militaire. Il avait été déclaré insoumis. Il partit pour Le Caire afin d’échapper à ses obligations militaires et y continua de participer aux activités des groupes libertaires. En 1912, il était à Alexandrie et correspondait toujours avec la rédaction de l’anarchie.
Le 15 février 1912, il fut rayé du carnet B de la Seine comme ayant disparu depuis plus de deux ans.

En mai 1912, toujours réfractaire à la loi militaire, il aurait utilisé une fausse identité (à moins que ce ne soit son frère Emile) : Colin, menuisier à Alfortville selon un rapport de police du 3 mai 1912.

P.S. :

Sources : Arch. nat. dossier 199404340011 Fonds de Moscou — Notes Anne Steiner = Notice de Dominique Petit in Maitron en ligne //


Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10