logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
FAYOLLE, Jules, Eugène
Né le 4 mai 1880 à Nîmes (Gard) - Ouvrier passementier - Nîmes (Gard) - Nice (Alpes Maritimes)
Article mis en ligne le 4 octobre 2010
Dernière modification le 19 avril 2018

par R.D.

A l’automne 1898, Jules Fayolle résidait avec son frère Marius à Nice où tous deux demeuraient 2 Place du Lycée. Le 13 novembre il avait été arrêté à Nice avec son frère Marius pour complicité de vol d’une corbeille de châtaignes avec Marius Brun. Lors de la perquisition au domicile des frères Fayolle, la police avait saisi une grande quantité de brochures et journaux anarchistes. Relaxé, il était alors reparti pour Nîmes avant d’être de nouveau signalé à Nice en janvier 1899..

Ouvrier passementier et, comme son frère Marius, sympathisant anarchiste demeurant 8 rue Septimanie à Nîmes, Jules Fayolle, suite selon la police à « un chagrin d’amour », avait tenté de s’empoisonner le 26 juin 1900. Le 24 septembre suivant il tentait une nouvelle fois de se suicider en se jetant devant un car électrique, mais n’était que légèremnt blessé.

En juin 1901, Fayolle résidait rue des Orangers et travaillait comme plongeur au Restaurant de La Fontaine. Il participait alors aux activités du Groupe libertaires d’études économiques qui se réunissait à l’ancienne Bourse du Travail, 7 rue Saint Paul. Le 14 août 1901, suite à un vol de volailles à l’orphelinat Saint François de Salles, il était condamné au tribunal corectionnel de Nîmes à trois mois et un jour de prison pour « complicité de vol par recel » et était incarcéré à Nîmes.

A l’automne 1905, inscrit à l’Etat vert n°1, il était signalé comme ayant disparu de Marseille.


Dans la même rubrique

0 | 5

FAVIER, Camille
le 14 mars 2020
par R.D.
FAYE, Henri
le 8 janvier 2020
par R.D.
FAYE, Francisque
le 18 mai 2019
par R.D.
FAURE, Pierre, Michalon
le 7 décembre 2018
par R.D.
FAYS, Eugène, Louis,, Francisque
le 18 février 2018
par R.D.