logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
ALORDA GARCÍA, Antonio
Né vers 1917 - mort le 13 avril 1984 - FIJL - MLE- CNT - Barcelone (Catalogne) - Valence (Levant) & Marseille(Bouches-du-Rhône)
Article mis en ligne le 16 décembre 2006
dernière modification le 25 septembre 2018

par R.D.
logo imprimer
Antonio Alorda

C’est à l’âge de seize ans, alors qu’il faisait plus vieux, qu’Antonio Alorda García avait adhéré à la Fédération Ibérique des Jeunesses Libertaires (FIJL). Vers 1933-34 il était membre du comité régional catalan de la FIJL et était emprisonné à la Modelo de Barcelone. Transféré à la prison de Valence, il était libéré juste avant le soulèvement militaire et participait activement aux combats de juillet 1936 à Valence et en particulier à l’assaut de la caserne de Alameda qu’avec Eduardo José Esteve Germen, il réquisitionna ensuite comme local de la FIJL. Membre du comité péninsulaire de la FIJL il appartenait également au Comité des milices où il s’opposait fermement à la participation des libertaires au gouvernement républicain. En 1939 il était le responsable à la police au CR du Levant de la FIJL.

En septembre 1939 A. Alorda faisait partie de la première délégation envoyée en France par la CNT. Interné au camp de Septfonds, il était ensuite envoyé travailler comme électro mécanicien sur un terrain d’aviation. Pendant la seconde guerre mondiale, il était à Marseille où il rencontrait sa future compagne, Martina, et faisait partie de la commission de relations de la CNT. En 1941 il était membre du Comité de relations de la CNT de Marseille dont faisaient également partie Lucio Gomez Arnaiz, Francisco Huguet et José Saez et qui allait servir jusqu’en juin 1942 de centre de relations et d’organisation pour tout le midi de la zone dite "libre".

Á la libération il participait avec Francisco Botey et Lucio Gomez à l’édition et à la rédaction des premiers numéros de Ruta (Marseille, n°1, 19 novembre 1944) et était nommé au plenum de mars 1945 membre du Comité national de relations de la FIJL en exil. Après la scission de la CNT, il était à l’automne 1945 le secrétaire de la commission provisoire, de tendance orthodoxe, du Levant en exil, aux cotés de Enrique Ruiz (secrétaire adjoint), Luis Perez et José Moreno (statistiques), Alfonso Velez, Lola Serrano et Vicente Gil (propagande), Salvador Blasco et Vicente Gil (administration).

Militant de la FL de Marseille il a participé à presque tous les congrès et plenums tenus par l’exil et dès 1945 était membre de la Commission de relations de Provence où il défendait les positions les plus orthodoxes. Le 14 juin 1953 il était nommé secrétaire de la Commission de relations de Provence. Lors du congrès de 1961 à Limoges il quittait les travaux du congrès pour désaccord avec les tendances réunificatrices du Mouvement libertaire espagnol en exil. En 1968 Antonio Alorda était le représentant de la CNT à l’AIT et en 1970 il était nommé secrétaire de la régionale de Provence.

Á la fin du franquisme, A. Alorda avait effectué plusieurs missions de liaison à l’intérieur de l’Espagne et le 30 janvier 1977, il était arrété à Barcelone avec plusieurs autres camarades lors d’un plenum clandestin de reconstruction de la Fédération Anarchiste Ibérique (FAI). En mai 1977 il participait au meeting tenu par la CNT dans les arènes de Valence. Il a été le délégué de Marseille au VIè Congrès de la CNT tenu à Barcelone en janvier 1983.

Antonio Alorda García est mort à Marseille le 13 avril 1984.

A. Alorda a collaboré à de nombreux titres de la presse libertaire dont Germinal (Elche, 1936-37), Ruta (Marseille), Boletin de la CIR (1973), Solidaridad Obrera (Barcelone, 1979)

P.S. :

Sources : Cenit, Paris, 2 mai 1984 (nécrologie de F. Montseny) // M. Iñiguez "Esbozo...", op. cit.// Bulletin du CIRA, Marseille, n°29/30, 1989 (Les anarchistes espagnols dans la tourmente) // Libertad, Rennes, année 1945 //


Dans la même rubrique

0 | 5

ALCAIDE RODRIGUEZ, Domingo
le 22 septembre 2018
par R.D.
ALONSO HERENCIA, Juan
le 15 septembre 2018
par R.D.
AGERON, Marie
le 28 juillet 2018
par R.D.
ALGERI, Alessandro
le 2 mai 2018
par R.D.
AICARDI, Domenico, Masa
le 2 mai 2018
par R.D.
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10