logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
CASAS, Joaquim
Né 1 février 1917 à Banolas (Gérone) - mort le 2 février 1980 - FIJL-MLE- CNT - Catalogne & Tarascon-sur-Ariège (Ariège)
Article mis en ligne le 15 décembre 2006
Dernière modification le 22 janvier 2015

par R.D.

Issu d’une famille bourgeoise, Joaquim Casas avait adhéré très jeune à la Fédération ibérique des jeunesses libertaires ( FIJL). Pendant la guerre il a été milicien dans la Colonne Durruti.

Exilé en France à la fin de la guerre, il avait été interné au camp d’Argelès puis enrôlé dans une compagnie de travail. Arrêté par les allemands, il parvenait à s’enfuir du train qui le conduisait en déportation vers le camp de concentration de Mauthausen. Il s’intégrait ensuite au maquis de Loches (Indre-et-Loire) jusqu’à la Libération.

Militant de la FL de Tarascon s/ Ariège, il était d’une santé fragile et passera les dernières années de sa vie dans les hôpitaux de Pamiers et de Toulouse où il décédaut le 2 février 1980 dans les bras de son meilleur ami, José Mercader.


Dans la même rubrique

0 | 5

CAPETTE, Joseph, Désiré
le 9 mai 2019
par R.D.
CARTEAU, Auguste
le 29 janvier 2019
par R.D.
CARPIGO, Giuseppe
le 7 octobre 2018
par R.D.
CARDI, Pierre
le 7 octobre 2018
par R.D. ,
Anne Steiner
CARRE, André, Joseph
le 10 juillet 2018
par R.D.