logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
CASAS, Joaquim
Né 1 février 1917 à Banolas (Gérone) - mort le 2 février 1980 - FIJL-MLE- CNT - Catalogne & Tarascon-sur-Ariège (Ariège)
Article mis en ligne le 15 décembre 2006
Dernière modification le 22 janvier 2015

par R.D.

Issu d’une famille bourgeoise, Joaquim Casas avait adhéré très jeune à la Fédération ibérique des jeunesses libertaires ( FIJL). Pendant la guerre il a été milicien dans la Colonne Durruti.

Exilé en France à la fin de la guerre, il avait été interné au camp d’Argelès puis enrôlé dans une compagnie de travail. Arrêté par les allemands, il parvenait à s’enfuir du train qui le conduisait en déportation vers le camp de concentration de Mauthausen. Il s’intégrait ensuite au maquis de Loches (Indre-et-Loire) jusqu’à la Libération.

Militant de la FL de Tarascon s/ Ariège, il était d’une santé fragile et passera les dernières années de sa vie dans les hôpitaux de Pamiers et de Toulouse où il décédaut le 2 février 1980 dans les bras de son meilleur ami, José Mercader.


Dans la même rubrique

0 | 5

CASCI, Attio
le 4 juillet 2020
par R.D.
CARBONE, Ennio
le 28 avril 2020
par R.D.
CARION, Jules, Alexis
le 22 mars 2020
par R.D.
CARERI, Gianfranco
le 22 mars 2020
par R.D.
CASTAÑEIRA DOCAL, Candido
le 3 février 2020
par R.D.