Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
“VASSEV NICOLOV, Manol” [SOTIROV, Jordan dit}
Né à Kustendil en 1898 – mort en prison le 12 mars 1958 - Ouvrier dans une manufacture de tabac ; typographe - FACB – Kustendil & Haskovo (Bulgarie)
Article mis en ligne le 14 mai 2010
dernière modification le 4 avril 2024

par R.D.
Manol Vassev

Jordan Sotirov avait commencé à travailer dès son adolescence à la manufacture de tabac de Kustendi et était très vite devenu un militant syndicaliste. C’est au front, pendant la première guerre mondiale, qu’il devint anarchiste. Dès sa démobilisation il participa à toutes les luttes ouvrières et collabora à la presse libertaire. Pendant une grève à la Manufacture de Kustendil, il blessa un officier lors d’une échauffourée avec l’armée. Jugé et condamné par contumace à 15 ans de prison, Jordan Sotirov passa à la clandestinité et gagna la région d’Haskovo où il allait militer sour le nom de Manol Vassev Nicolov et travailler dans une manufacture de tabac. En 1919 il participa au congrès de fondation de la Fédération anarchiste communiste bulgare (FACB). Sans avoir été identifié, il fut arrêté sous le nom de Manol Vassev et fut emprisonné quelques temps avant d’être envoyé faire, pour la deuxième fois, son service militaire.

Il fut l’un des organisateurs en 1924-25 des premiers maquis antifascistes de la région.

Vers 1930, avec l’instituteur anarchiste Georges Sarafov du groupe d’Haskovo, il posa les bases d’une organisation professionnelle des petits producteurs de tabac de la région, qui avec l’appui des libertaires devint vite la Confédération nationale de Vlassovden. En 1932 sa participation à la campagne pour la libération des prisonniers politiques menée par la FACB lui valut d’être condamné à deux ans de prison. Dès sa libération il participa aux grèves de 1934.

Pendant la deuxième guerre mondiale, alors que le roi Boris 3 s’était allié aux nazis, il rejoignit la résistance armée. Le 8 septembre 1944, alors que devait se passer une fraternisation dans une caserne entre soldats et partisans, les officiers, qui avaient préparer un piège pour capturer et assassiner les partisans, faisaient tirer sur la foule ; M. Vassev et quelques compagnons prenaient aussitôt d’assaut la caserne et s’emparaient des armes et munitions.

Le 10 mars 1945, M. Vassev était arrêté à Kniajevo, près de Sofia, avec une centaines de compagnons par les communistes alors qu’il allait assiter au congrès clandestin de la FACB : la centaine de délégués avait été confinée dans un appartement avec l’interdiction de sortir le temps du congrès ; l’utilisation fréquente des toilettes avait alerté des voisins qui, croyant à une fuite d’eau, avaient averti les autorités qui purent ainsi arrêter tous les participants. Manol Vassev fut d’abord interné six mois au camp de concentration de Doupnitsa, puis une année à celui de Ronksitza et de Koutzim. A sa libération il refusa de signer une déclaration de renonciation à ses idées.

Il fut une nouvelle fois arrêté fin 1947, interné au camp de concentration de Cuciyan et, accusé d’être « un agent à la solde des anglo-américains », fut condamné en 1949 à cinq ans d’internement. Au même procès avaient également été condamnés les compagnons Balev, Christo Manolov, Stoyan Tzolov, Vasili Todorov, Trifon Maroulevski, Nicolas Mladenov, Panteley Popchristov et Agrov.

Manol Vassev, qui avait été une nouvelle fois emprisonné, est mort le 12 mars 1958 à la prison de Sliven où il fut vraisemblablement empoisonné.


Dans la même rubrique

VARELA, Emilio
le 18 novembre 2022
par R.D.
VAURY, Jean Baptiste, Émile
le 18 octobre 2022
par R.D.
VAURY, Charles, Joseph “La BALEINE”
le 18 octobre 2022
par R.D.
VAUTIER, Armand, Aristide
le 23 août 2018
par R.D.
VAUGEOIS
le 15 octobre 2017
par R.D.