Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
REPON, Auguste (ou Augustin), Claudius
Né le 29 décembre 1897 à Millau (Aveyron) - mort le 15 décembre 1987 - Peintre en bâtiment - UA - SIA - Nîmes (Gard)
Article mis en ligne le 2 avril 2009
dernière modification le 17 mars 2024

par R.D.

Auguste Repon, abonné au Libertaire, demeura 13bis rue Rangueil puis 16 rue Bachalas à Nîmes, et militait au groupe anarchiste local depuis le début des années 1920. En 1935 il figurait sur l’État des anarchiste du Gard comme “militant à surveiller”. Il fut en 1936 le responsable du Comité Espagne Libre et était également l’un des abonnés à Nîmes du Libertaire. Il fut le fondateur en novembre 1937 de la section locale de la Solidarité Internationale Antifasciste (SIA). Délégué départemental de la SIA, il avait acheté le 24 mars 1937 dans une armurerie 50 cartouches de calibre 6, 35 et 50 cartouches de calibre 7, 65, munitions sans doute destinées à l’Espagne. Le 3 mars 1939 il organisa à Nîmes au profit des réfugiés espagnols une conférence de Maurice Doutreau intitulée « Malheur aux vaincus ». Le 9 décembre 1939 il fut le signataire pour la SIA d’une pétition demandant la libération de réfugiés italiens et espagnols arrêtés à Nîmes fin octobre.

Pendant la guerre il fut arrêté et interné notamment au camp de Chabanet (Ardèche) où il se trouvait en 1942.

Il y a vraisemblablement identité avec Repon, qui en 1945, militait à la Fédération anarchiste dans la Drôme.


Dans la même rubrique

REMUS
le 22 avril 2024
par R.D.
REY Jules, Emile, Aristide
le 21 avril 2024
par R.D.
RESSORT, Louis
le 21 avril 2024
par R.D.
RENOULT, Eugène, Louis, Denis
le 18 février 2024
par R.D.
REVIGLIO, Carlo, Antonio
le 20 décembre 2023
par R.D.