Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
MOURGUES, Alfred
Né à Calvisson (Gard) le 12 septembre 1861 - mort le 5 septembre 1935 - Maçon - Anduze & Nîmes (Gard)
Article mis en ligne le 30 septembre 2008
dernière modification le 7 septembre 2023

par R.D.

Militant de Nîmes, où il s’était installé en 1913 et où il habitait 2 rue Leopold Morice, après avoir résidé à Anduze où au début des années 1890 il militait avec son père Pierre au groupe La Bombe et où il avait été surnommé A bas l’argent suite à des propos tenus lors de réunions, Alfred Mourgues, qui était marié et père de deux enfants, avait souvent hébergé Sébastien Faure lors de ses tournées dans la région. Il fut fréquemment l’assesseur ou le président des conférences données à Nîmes, notamment celles de Chazoff (juin 1921, mars 1922, février 1926), de Ghislain (novembre 1926) en faveur de Sacco et Vanzetti, de Sébastien Faure (février et mars 1931) et de Jeanne Humbert (mars 1932).

Au printemps 1922, il avait, selon la police, “tenté de remettre des secours” à E. Armand qui était alors détenu à la centrale de Nîmes dont il fut libéré le 8 mai 1922

Alfred Mourgues est décédé dans la cité gardoise le 5 septembre 1935.


Dans la même rubrique

MOUILLER, Pierre
le 28 avril 2024
par R.D.
MOUILLER, Jean-Baptiste
le 28 avril 2024
par R.D.
MOUILLER, François
le 28 avril 2024
par R.D.
MOULLIER
le 5 avril 2024
par R.D.
MOYA BARRIENTOS, Francisco
le 17 janvier 2023
par R.D.