logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
MONTFOUILLOUX
Cordonnier - Lyon (Rhône)
Article mis en ligne le 19 septembre 2008
Dernière modification le 25 septembre 2018

par R.D.

Le 28 août 1886 paraissait à Lyon le premier numéro de l’organe communiste anarchiste La Lutte Sociale dont les bureaux se trouvaient 263 rue de Créqui et dont le secrétaire de rédaction devait être Toussaint Bordat. Ce dernier arrêté avant même la parution du n°1 et qui fut condamné le 30 août à 4 mois de prison et 5 ans d’interdiction de séjour pour « outrages à un commissaire de police », avait été remplacé par le cordonnier Montfouilloux (orthographié aussi Monfouilloux). Le journal qui eut 6 numéros (n°6, 2 octobre 1886) dont le gérant était Jean Rocca puis C. Dervieux, était préparé au domicile d’Ancian, 8 Grande Rue à La Croix-Rousse.

En décembre 1886, accompagné de Georges Aubert et de François Monod, il serait allé, selon la police, rendre visite au groupe anarchiste de Vienne (Isère).

Sa compagne, une marchande de journaux espagnole, était membre du groupe de femmes anarchistes Marie Ferré.

Montfouilloux fut soupçonné d’avoir participé à un attentat le 8 février 1887 contre le Palais de justice de Lyon dans lequel sept policiers avaient été blessés, mais une perquisition menée à son domicile ne donna aucun résultat. En mars 1887 Montfouilloux fut condamné à un mois de prison par le tribunal correctionnel de Lyon pour avoir, sans autorisation organisé une loterie au profit de T. Bordat condamné lors du procès des 66.

En 1890 il était toujours signalé dans des réunions d’anarchistes.


Dans la même rubrique

0 | 5

MONTRUCCHIO, Giovanni
le 9 août 2019
par R.D.
MONTRESOR, Gaetano (ou Carlo)
le 9 août 2019
par R.D.
MOLINA , Pedro
le 7 mai 2019
par R.D.
MONIN, Jules
le 26 mars 2019
par R.D. ,
Dominique Petit
MOCQUET, Georges Gustave
le 1er mars 2019
par R.D.