logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
CHARRAS, François
Né en 1834 - Bibliothécaire ; ouvrier tisseur - Roanne (Loire)
Article mis en ligne le 16 janvier 2008
Dernière modification le 11 février 2016

par R.D.

François Charras était comme son fils Pierre membre des groupes anarchistes de Roanne. Il travaillait comme ouvrier tisseur après avoir été bibliothécaire de la bibliothèque populaire subventionnée par la municipalité. Suite à sa participation à une manifestation en l’honneur de la Commune le 18 mars 1884, il avait été condamné à deux jours de prison. En 1884 il avait hébergé le compagnon marseillais Jenshommes qui, au printemps, avait testé un engin explosif au Champ de Mars, essai dans lequel avaient été brûlés les compagnons Real et Simon Guet. Selon la police, un paquet de matières explosives laissé chez Charras par Jenshommes avait ensuite été jeté dans la Loire. Lors d’un attentat à la bombe commis à Roanne en octobre 1884 contre le logement du gardien chef de la prison et attribué aux anarchistes (voir Philibert Lagru) , il fut poursuivi avec son fils, la police ayant découvert lors d’une perquisition à son domicile divers ouvrages traitant de la fabrication de dynamite et autres explosifs.
Début avril 1892, lors d’une soirée familiale anarchiste, il avait pris la parole pour faire "l’apologie de Ravachol".

Il s’agit sans doute du Charasse (sic) qui, fin avril 1892, comme de nombreux compagnons tant à Paris qu’en province, avait été arrêté préventivement à la manifestation du 1er mai.


Dans la même rubrique