logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
HERIOT, Emile
Né vers 1857 - Mineur – Montceau les Mines (Saône-et-Loire) - Nouvelle Calédonie
Article mis en ligne le 12 novembre 2007
Dernière modification le 29 novembre 2015

par R.D.

Impliqué dans l’affaire de la Bande noire (une série d’attentats à la dynamite dans la région de Montceau-les-Mines en 1882, 1883 et 1884 – voir Gueslaff), Emile Hériot avait été condamné le 26 mai 1885 à 20 ans de travaux forcés avec entre autres Gueslaff (10 ans), Philibert Serprix (8 ans) et Jacob Granjean (12 ans). Il bénéficia en 1888 avec Jacob d’une réduction de peine de quatre ans (cf. Le Révolté, 11 février 1888), mais en 1898, bien que gracié, il était toujours au bagne de Nouvelle Calédonie.


Dans la même rubrique

0 | 5

HANSTEEN, Kristoffer
le 19 mars 2019
par R.D.
HACKER
le 27 novembre 2018
par R.D.
HENNAIRE, Gérard
le 11 octobre 2018
par R.D.
HELLA, Alzir, Léonce, Guillaume « Le BOSSU »
le 11 octobre 2018
par R.D.
HAMON , Louis, Emile « LA FLOTTE »
le 21 août 2018
par R.D.