Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
BASSI, Primo
Né à Castelbolognese le 14 novembre 1892 — mort le 5 août 1972 — Mécanicien — FAI — USI — Imola, Castelbolognese (Romagne)
Article mis en ligne le 18 novembre 2006
dernière modification le 12 juillet 2024

par R.D.

Primo Bassi avait commencé à militer très jeune dans le mouvement libertaire à la presse duquel il collaborait activement, en particulier à Umanità nova et à Sorgiamo ! (Imola) dont il était l’un des rédacteurs. En 1920-21 il était le secrétaire administratif de l’Union Syndicale Italienne (USI) d’Imola. Il était arrêté dans une brasserie àImola le 10 juillet 1921 par un groupe de fascistes, accusé d’avoir participé à l’assassinat d’Edgardo Gardi un fasciste local et était passé à tabac. Ilétait condamné le 23 octobre 1922 à vingt ans de prison par la cour d’assises de Bologne. Le 8 octobre 1929 il était envoyé au confinat des iles Lipari pour trois ans. Libéré le 7 février 1932, il retournait en Romagne à Faenza puis à Castelbolognese où jusqu’en 1943 il allait travailler comme mécanicien puis comme vendeur de frites ambulant. En février 1943 il retournait à Imola et participait à la Résistance. Il était alors membre du Comité de libération Nationale d’Imola. Aux côtés notamment des compagnonsVindice Rabitti, Ulisse Merli, AladinoBenetti etAttilio Diolatti, il contribua à la formation de la première Brigade partisane d’Imola la Bianconcini.

Après la libération, il a milité à la Fédération Anarchiste Italienne (FAI) et a participé à la reconstruction du mouvement libertaire en Romagne. En 1953, lors du congrès de la FAI, il avait été nommé à la commission de correspondance.
Primo Bassi, qui était le père de deux enfants, est mort à Imola le 5 août 1972.


Dans la même rubrique

BAUER F.
le 19 mai 2024
par R.D.
BAUDIER
le 8 avril 2024
par R.D.
BAUDET, Thomas, Jules
le 8 avril 2024
par R.D.
BAUDART, Joseph
le 8 avril 2024
par R.D.
BASILIO, Italo
le 7 avril 2024
par R.D.