logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
Né le 5 mai 1945 à Hyères (Var)
GRAZIANI, Jean-Pierre
Ouvrier métallurgiste - FA – Paris
Article mis en ligne le 8 octobre 2007
Dernière modification le 20 mars 2010

par R.D.
J.P. Graziani (au centre) lors d’une réunion à l’île Seguin, mai 1971

Ouvrier métallurgiste à Renault Billancourt, Jean Pierre Graziani était membre de la Fédération anarchiste et du Groupe anarchiste Renault (GAR) dont faisait entre autres partie Georges Cipriani futur membre du groupe Action Directe, Grenet, Pujkis, le compagnon italien Bardiacchi et Dupraz. Le GAR était surtout implanté au département appelé "l’artillerie" ( c’est dans ce département que pendant la dernière guerre, étaient construits des panzers pour l’armée allemande) et la plupart de ses militants étaient syndiqués à la CFDT et pour certains affiliés à l’Alliance Syndicaliste. Le groupe se réunissait parfois à la librairie "Le Jargon Libre" ouverte dans le 13è arrondissement par Hellyette Bess. J. P. Graziani collaborait dans les années 1970 au Monde Libertaire et au bulletin Prairial (Paris, au moins 27 numéros de 1971 à fin 1973) organe du Groupe d’Etudes Sociales Renault (GESR) auquel ont également collaboré entre autres Gérard Bourdey, J. C. Clement, Marc Nosrag, Bernard Papouin et Chantal Patout. Ce bulletin qui était largement diffusé chez les ouvriers professionnels agaça franchement la section du Parti communiste qui le dénoncera dans plusieurs tracts.

Le groupe anarchiste Renault joua un rôle important en mai 1971 dans le déclenchemnt d’une grève qui dura trois semaines "avant d’être récupérée par les staliniens de la CGT et les trotskistes de Lutte ouvrière". C’est du département de "l’artillerie" que la grève était partie, lorsque, alors que la CGT proposait une grève de 24h, J. P. Graziani avait pris la parole pour proposer une grève illimitée qui avait été votée par la base CGT puis s’était étendue aux départements 36, 72, 70 et chez les OS. J. P. Graziani a publié en 1986 sous le titre "Un ciel de fer" (Ed. Cismonte é Pumonti) un ouvrage relatant cette grève.

J.P. Graziani a été ensuite le fondateur en 1977 de la maison de disques Vendémiaire puis le responsable de la maison d’édition corse "Cismonte é Pumonti".

Oeuvres : - Corse libertaire (Ed. Cismonte é Pumontu, 2010).


Dans la même rubrique

0 | 5

GRATZ, Ch.
le 2 février 2020
par R.D.
GRANDJON, Berthe [épouse GUIGLIA]
le 2 février 2020
par R.D. ,
Françoise Fontanelli Morel
GRAVIER, Victor
le 27 novembre 2019
par R.D.
GRAZIANI, Rino
le 5 août 2019
par R.D.
GRAFFIONI, Spartaco
le 5 août 2019
par R.D.