logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
ARISO LLESTA, José
Né à Albalate de Cinca en 1910 – mort en décembre 1998 - Ouvrier agricole - Maçon - MLE – CNT – Alabalate (Aragon) – Mirepoix & Lavelanet (Ariège) – Toulouse (Haute Garonne)
Article mis en ligne le 30 septembre 2007
dernière modification le 23 novembre 2011

par R.D.
logo imprimer

José Ariso Llesta avait participé à l’insurrection libertaire de 1933 à Albalate. Pendant la guerre il avait combattu dans la Batterie 11-5 où il avait été nommé commissaire. Exilé en France lors de la retirada, il avait été interné au camp du Vernet d’Ariège. Puis il avait eu la chance de trouver un travail d’ouvrier agricole à Mirepoix (Ariège) où sa compagne parvenait à le rejoindre. Installés à Mirepoix leur maison hébergera à cette époque de nombreux compagnons recherchés et sans papiers.

Pendant l’occupation il fut en contact avec le compagnon Belmonte qui était responsable d’un chantier forestier à Manses où il avait formé un maquis et caché de nombreux réfractaires espagnols au service du travail obligatoire. Ce compagnon et un autre, Molina, furent assassinés en 1944 par l’Union nationale espagnole (UNE) de tendance communiste pour avoir refusé de s’intégrer à cette organisation.

A la Libération, lorsque que l’UNE vint à Mirepoix pour enrôler les espagnols dans ses rangs, José Ariso et d’autres compagnons s’y opposèrent, ce qui lui valut une tentative de liquidation près de l’Hers alors qu’il rentrait du travail à bicyclette. Ces exactions et ces assassinats ne cessèrent qu’après une intervention musclée des compagnons de la CNT (dont El Abisinio) au siège de l’UNE à Foix.

Après la guerre il militera d’abord à Lavelanet puis à Toulouse où il travaillera comme maçon jusqu’à sa retraite. Membre de la régionale CNT Gers-Haute Garonne, il fut souvent l’un des animateurs et organisateurs des meetings et festivals organisés chaque année au Palais de Sports de la place Dupuy à Toulouse pour célébrer le 19 juillet 1936.

José Ariso Llesta est décédé près de Toulouse en décembre 1998.

P.S. :

Cenit, 19 janvier 1999 // Les dossiers noirs d’une certaine Résistance...op. cit. (Témoignage de J. Ariso)//


Dans la même rubrique

0 | 5

AMIOT, Louis
le 6 décembre 2018
par R.D.
ANTONELLO, Rodolfo
le 9 novembre 2018
par R.D.
ASTRALDI, Silvio
le 3 mai 2018
par R.D.
ARDISSONE, Valentino
le 3 mai 2018
par R.D.
ARDISSONE, Jacques
le 3 mai 2018
par R.D.
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10