logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
Né en Georgie - mort le 21 décembre 1921
GOGELIA, Georgi « K. ORGHEIANI » ; « K. I. ILLIASHVILI »
Genève (Suisse) - Paris
Article mis en ligne le 6 septembre 2007
Dernière modification le 3 juin 2009

par R.D.

Militant anarchiste russe, Georgi Gogelia avait fondé en 1903 à Genève le groupe et le journal mensuel Khleb I Volia (n°1, août 1903) avec sa compagne Lidia et Maria Korn. Quelques copies du journal, imprimé par Emile Held, étaient ensuite passées clandestinement par la Pologne et l’Ukraine pour le jeune groupe anarchiste de Bialystok, Borba (La Lutte) qui comptait une douzaine de membres et qui reproduisait à la main des copies des articles ou textes, diffusées ensuite jusqu’à Odessa et même dans l’Oural. Le groupe Khleb i Volia publiait également de nombreuses brochures de Bakounine et Kropotkine ainsi que des traductions en russe de textes de Grave, Malatesta ou Reclus. Prenant comme modèle la CGT, le groupe se prononçait en faveur du syndicalisme révolutionnai et pour la création en Russie de syndicats et bourses du travail.

Put’k Svobode (Genève, 1916- Arc. CIRA)

Un peu avant la grande guerre il militait à Paris au groupe anarchiste communiste russe qui comptait une cinquantaine de membres et en 1914 participait à un meeting commémorant le centenaire de la naissance de Bakounine et où il fut l’un des orateurs aux cotés de Maria Korn, Rogdaev, Zabrezhnev, Sébastien Faure et Georges Yvetot. Il collaborait à la même époque au journal anarcho-syndicaliste russe Golos Truda publié depuis 1911 aux Etats Unis et Canada . En 1916 il était membre du groupe anarchiste communiste de Genève, condamnait les signataires du Manifeste des 16 qualifiés "d’anarcho patriotes" et éditait avec Roshchin le journal des groupes anarcho-communistes de Zürich et Genève Put’k Svobode (Genève).

Georgi Gogelia, qui avait été en 1905 l’auteur d’une brochure sur les martyrs de Chicago, retournait au Caucase lors de la révolution et continuait de défendre les théories anarcho-syndicalistes. G. Gogelia est mort au Caucase le 21 décembre 1921.


Dans la même rubrique

0 | 5

GLENAT, Aimé
le 28 juin 2020
par R.D.
GOLDSTEIN, Jacques
le 17 juin 2020
par R.D.
GNOCHETTI, Ettore
le 18 avril 2020
par R.D.
GOLOSIO, Domenico
le 5 août 2019
par R.D.
GLADIATOR, Jimmy [Bernard PIGET]
le 20 mai 2019
par R.D.