logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
GODCHAUX, Eugène « KRISTANTE »
Né le 13 avril 1903 à Lyon - Paris - Nice (Alpes Maritimes)
Article mis en ligne le 5 septembre 2007
Dernière modification le 27 juin 2020

par R.D.

En 1919 Eugène Godchaux était membre de la Jeunesse anarchiste de la Seine et collaborait au Libertaire.
Le 14 juillet 1922, le peintre anarchiste Gaston Bouvet tirait deux coups de feu tandis que défilait avenue des Champs-Élysées le cortège présidentiel, retour de la revue – ce qui lui vaudra d’être condamné le 8 janvier 1923 à cinq ans de travaux forcés. Dans une lettre ouverte au président de la République, Eugène Godchaux Kristante fit l’apologie de cet attentat. Inscrit sur une liste d’anarchistes disparus du département de la Seine, il fut arrêté à Nice à l’été 1922 et inculpé « d’apologie de meurtre et de menaces contre le chef de l’Etat ». Condamné à 1 mois de prison, il était libéré en septembre, ayant d"jà fait 2 mois de préventive.

Le 8 juin 1923 il fut réformé à Nancy pour "dégénérescence mentale avec idées délirantes".


Dans la même rubrique

0 | 5

GLENAT, Aimé
le 28 juin 2020
par R.D.
GOLDSTEIN, Jacques
le 17 juin 2020
par R.D.
GNOCHETTI, Ettore
le 18 avril 2020
par R.D.
GOLOSIO, Domenico
le 5 août 2019
par R.D.
GLADIATOR, Jimmy [Bernard PIGET]
le 20 mai 2019
par R.D.