logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
GIRAUDON, Jean-Marie
Né à Lyon (Rhône) le 10 septembre 1862 - Serrurier - Lyon (Rhône)
Article mis en ligne le 27 août 2007
dernière modification le 17 avril 2018

par R.D.
logo imprimer

Jean-Marie Giraudon était le fils de Jean avec qui il demeurait 47, rue Bugeaud à Lyon. Il appartint à la fédération révolutionnaire de la région de l’Est qui, en mars 1881 — c’est-à-dire quelques semaines avant la tenue à Paris du congrès régional du Centre qui marqua la scission entre socialistes et anarchistes — groupait la plupart des anarchistes de la région de l’Est.

Le 28 octobre 1882, suite à l’attentat à l’Assomoir (voir Cyvoct), il fut arrêté avec Gleizal, Hugonnard et Pinoy. Il fut de nouveau arrêté le 19 novembre 1882, ainsi que vingt-cinq de ses compagnons de la fédération révolutionnaire, à la suite des violentes manifestations des mineurs de Montceau-les-Mines d’août 1882 et des attentats à la bombe perpétrés à Lyon en octobre 1882. Impliqué dans le procès, dit Procès des 66 (voir Bordat), il comparut devant le tribunal correctionnel de Lyon le 8 janvier 1883. Giraudon, prévenu de la 1re catégorie, fut acquitté le 19 janvier 1883.

P.S. :

Sources : Arch. Dép. Rhône, 4 M 2. — M. Massard, Histoire du mouvement anarchiste à Lyon 1880-1894 DES, Lyon, 1954. — Le Procès des anarchistes devant la police correctionnelle et la cour d’appel de Lyon, Lyon, 1883=Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier..., op. cit.// AD Rhône 4M307 //


Dans la même rubrique

0 | 5

GINO, Giovanni
le 7 avril 2018
par R.D. ,
Gianpiero Bottinelli
GIUDICE, Dante
le 13 mai 2017
par R.D.
GIRAUD, Benjamin, Pierre
le 12 mai 2017
par R.D.
GIORDANIENGO, Francesco
le 11 mai 2017
par R.D.
GIMENEZ, Antonio
le 26 avril 2017
par R.D.
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10