logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
GIRAUDON, Jean-Marie
Né à Lyon (Rhône) le 10 septembre 1862 - Serrurier - Lyon (Rhône)
Article mis en ligne le 27 août 2007
Dernière modification le 17 avril 2018

par R.D.

Jean-Marie Giraudon était le fils de Jean avec qui il demeurait 47, rue Bugeaud à Lyon. Il appartint à la fédération révolutionnaire de la région de l’Est qui, en mars 1881 — c’est-à-dire quelques semaines avant la tenue à Paris du congrès régional du Centre qui marqua la scission entre socialistes et anarchistes — groupait la plupart des anarchistes de la région de l’Est.

Le 28 octobre 1882, suite à l’attentat à l’Assomoir (voir Cyvoct), il fut arrêté avec Gleizal, Hugonnard et Pinoy. Il fut de nouveau arrêté le 19 novembre 1882, ainsi que vingt-cinq de ses compagnons de la fédération révolutionnaire, à la suite des violentes manifestations des mineurs de Montceau-les-Mines d’août 1882 et des attentats à la bombe perpétrés à Lyon en octobre 1882. Impliqué dans le procès, dit Procès des 66 (voir Bordat), il comparut devant le tribunal correctionnel de Lyon le 8 janvier 1883. Giraudon, prévenu de la 1re catégorie, fut acquitté le 19 janvier 1883.


Dans la même rubrique

0 | 5

GINES CICILIA, Pelerin
le 5 février 2019
par R.D.
GIMENO, Fernando
le 17 janvier 2019
par R.D. ,
Hugues Lenoir
GINO, Giovanni
le 7 avril 2018
par R.D. ,
Gianpiero Bottinelli
GIUDICE, Dante
le 13 mai 2017
par R.D.
GIRAUD, Benjamin, Pierre
le 12 mai 2017
par R.D.