logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
GILIOLI, Equo
Né à Rovereto di Novi (Modene) le 23 mai 1910 - Ouvrier cimentier - Fontenay sous Bois (Val-de-Marne) – Barcelone (Catalogne)
Article mis en ligne le 30 juillet 2007
Dernière modification le 4 janvier 2011

par R.D.

Equo Gilioli était l’un des neuf enfants du militant libertaire Onofrio Gilioli. Exilé en France après la prise du pouvoir par les fascistes, il était en 1924 à Fontenay sous Bois avec sa famille et participait aux activités des réfugiés anarchistes italiens. A l’été 1936 Equo a été le premier des frères à partir comme volontaire en Espagne dans la section italienne de la Colonne Ascaso où il était membre du groupe anarchiste Angiolillo et où il allait servir de chauffeur au commandant de la section. En décembre 1936 il était grièvement blessé dans un accident de voiture alors qu’il conduisait une délégation de la section — formée de Umberto Marzocchi, Camillo Berneri, Giuseppe Bifolchi et un capitaine membre du POUM, Ruso — à Barcelone au siège du Comité régional de la CNT, pour entériner le remplacement de Roselli par Bifolchi à la tête de la section. Il a été hospitalisé à Tarragone. En 1940 Equo Gilioli figurait sur une liste d’éléments « subversifs dangereux » transmis aux autorités allemandes d’occupation par la police fasciste italienne. Il semblerait qu’à cette époque il était passé en zone « libre » avec sa famille.


Dans la même rubrique