logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
Né à Castelnau (Teruel) en 1894 - mort le 7 février 1992
GIL GRACIA, Jacinto
Charretier - FAI - CNT - Barcelone (Catalogne) Chartres (Eure et Loir)
Article mis en ligne le 29 juillet 2007

par R.D.

A l’âge de 18 ans Jacinto Gil Gracia avait quitté son village pour aller travailler à Barcelone où il chargeait et déchargeait les bateaux sur le port et adhèrait à la CNT. Il travaillait ensuite comme charretier pour la distribution des marchandises sur le port, poste qu’il occupera jusqu’en 1936. Membre de la section des charretiers du syndicat des transports de la CNT, il participait à toutes les grèves, ce qui lui vaudra d’être emprisonné. Il sera enfermé sur un bateau à Barcelone sous la menace d’une déportation à l’ile de Bata. Au début des années 1930, membre de la FAI, il s’opposera à la tendance trentiste de la CNT.

En juillet 1936 il partcipait aux combats de rue. Il était ensuite avec Isidro Prast nommé responsable des Transports collectivisés de Barcelone comme trésorier du comité, poste qu’il occupera jusqu’à la fin de la guerre.

Exilé en France, il était d’abord à Paris puis en 1939 à Chartres (Eure et Loir) où il parvenait à faire venir sa compagne Clara et un fils adoptif qui était interné dans un camp en Savoie. Pendant l’occupation il parvenait à créer un petit groupe de la CNT qui à la libération réorganisera le mouvement au niveau de l’Eure et Loire. Il était alors nommé trésorier du Comité départemental jusqu’au congrès de mai 1945. Militant de la tendance la plus anarchiste il s’opposera à toutes les scissions du MLE et refusera même la réintégration de leurs membres à la FL de Chartres lors de la réunification du mouvement en 1960. Secrétaire de la Fl de Chartres jusqu’en 1983 où il rentrait à Barcelone à Pueblo Nuevo. Jacinto Gil Gracia est mort à son domicile le 7 février 1992.


Dans la même rubrique