logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
Né le 19 septembre 1864 à Livourne – mort le 3 juin 1933
GIAMMATEI, Emilio
Ouvrier mécanicien ajusteur - Gênes – Livourne – La Seyne sur Mer (Var)
Article mis en ligne le 25 juillet 2007

par R.D.

Signalé par le préfet de Gênes dès mars 1911, Emilio Giammatei était un abonné du journal Il Demolitore. En 1919 il retournait à Livourne, puis après la prise du pouvoir par les fascistes, émigrait clandestinement en France d’abord à Paris puis à partir de l’été 1925 à Marseille et à La Seyne-sur-Mer où il allait être signalé comme « l’un des anarchistes les plus actifs du département ». Membre du groupe individualiste de La Seyne il était en realtions avec P. Schicchi et aurait hébergé en novembre Gino Lucetti, auteur de l’attentat contre Mussolini. Le 4 mars 1927 Giammatei allait à Toulouse assiter au procés du compagnon Alfonso Bendinelli accusé d’avoir menacé le chauffeur du consulat italien. A la même époque il collectait des souscriptions pour le journal de Renato Siglich La Diana (Paris, 1926-1929) et le 2 mai 1927 intervenait lors d’une conférence de Sébastien Faure à La Ciotat ; Il participait ensuite en juin à Marseille à l’agitation en faveur de Sacco et Vanzetti.

Surveillé par la police française et les autorités fascistes italiennes, il était toujours signalé comme anarchiste en 1931, mais étant « peu actif » (il avait alors 67 ans). Emilio Giammatei est sans doute peu après rentré en Italie où il est décédé à Parme le 3 juin 1933.


Dans la même rubrique