logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
GIALLUCA, Renato
Né à Castellammare Adriatico (Pescara) le 4 mars 1900 – mort le 10 octobre 1969 - Forgeron ferrailleur - Pescara (Abruzzes) – Marseille (Bouches-du-Rhône) – Barcelone (Catalogne)
Article mis en ligne le 23 juillet 2007
Dernière modification le 19 juin 2014

par R.D.

Frère de Giuseppe et de Mario, Renato Gialluca étairt devenu très tôt anarchiste à la lecture des brochures que lui prêtait Camillo Di Sciullo. Pendant la première guerre mondiale il fit son service militaire dans un bataillon d’assaut. Forgeron aux chemins de fer, il participait à l’agitation de la période du biennio rosso et à la grève général antifasciste d’août 1922. Licencié en 1923, il travaillait alors avec son frère Giuseppe.

Fin mai 1926 il émigrait clandestinement en France d’abord à la Ciotat puis à Marseille où il continuait de militer. Lors de la proclamation de la République en 1931, il partait pour Barcelone avec son frère Mario et y participait à l’agitation pendant cinq mois avant de revenir à Marseille où en 1932 il était avec Bregliano et Girelli, l’un des responsables du Comité pour les victimes politiques créé pour assurer la défense de l’anarchiste Pietro Cociancich et du républicain Dante Fornasaro, arrêtés après un attentat à la dynamite contre la Maison des italiens à Aubagne (Bouches-du-Rhône). Compagnon d’une militante anarchiste espagnole, et après une conférence de soutien à la révolution espagnole tenue en novembre 1936, il partait en janvier 1937 comme volontaire dans une formation libertaire et restait en Espagne jusqu’à la chute de Barcelone en janvier 1939. Après une marche difficile, ponctuée par les attaques aériennes franquistes, il parvenait à entrer en France le 7 février et regagnait Marseille après avoir évité l’internement dans les divers camps.

Renato Gialluca est rentré en Italie après guerre et s’est installé à Montesilvano où il est décédé le 10 octobre 1969 des suites d’un accident de circulation.


Dans la même rubrique