Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

Né à Lorient (Morbihan) le 2 février 1889 — mort le 22 février 1948

BASSAL, Denis

Ouvrier charpentier — Lorient (Morbihan) — Dakar (Sénégal)
Article mis en ligne le 17 juin 2007
dernière modification le 12 juillet 2024

par R.D.
Denis Bassal (vers 1921)

Fils et petit fils de charpentiers, Denis Bassal fut lui même charpentier à l’arsenal de Lorient. Signalé comme militant anarchiste, Denis Bassal recevait en 1920 une correspondance volumineuse et distribuait chaque semaine à la porte de l’Arsenal le journal Le Libertaire. Après un second mariage, il partait vers 1928-1929 pour le Sénégal où il allait travailler sur le port au démembrement de navires.
Denis Bassal est décédé le 22 février 1948 à Dakar où il a été inhumé.


Dans la même rubrique

BAUER F.

le 19 mai 2024
par R.D.

BAUDIER

le 8 avril 2024
par R.D.

BAUDET, Thomas, Jules

le 8 avril 2024
par R.D.

BAUDART, Joseph

le 8 avril 2024
par R.D.

BASILIO, Italo

le 7 avril 2024
par R.D.