Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

BAFFONE, Toussaint

Né le 30 juin 1894 à Aubagne — mort le 26 août 1970 — Traceur de coques & métallurgiste — FAP — SIA — FA — CNTF — La Ciotat & Marseille (Bouches-du-Rhône)
Article mis en ligne le 14 novembre 2006
dernière modification le 17 juillet 2024

par R.D.

Toussaint Baffoné était le fils d’Etienne et d’Auguste Revest. Militant syndicaliste et anarchiste depuis le début des années 1920 à La Ciotat (Bouches-du-Rhône), où il travaillait comme traceur de coque depuis vingt ans aux chantiers navals, Toussaint Baffoné fut licencié pour avoir participé à la grève du 30 novembre 1938. Il avait déjà été congédié une fois après avoir fait grève en 1920.

En octobre 1925, il organisait une collecte en faveur de la famille de Ferdinand Michel condamné à 2 ans de prison dans le Nord.

En 1928 il était le trésorier du groupe communiste libertaire de La Ciotat et en 1932 le responsable du groupe local des Amis du Libertaire. Il demeurait alors au 1, rue de la Cour. Il était âgé de quarante-quatre ans, en 1938, marié et père de deux enfants.

En 1936 il était adhérent au groupe de la Fédération anarchiste provençale (FAP) éditant le journal Voix libertaire et dont les princiapix animateurs locaux étaient Felix Denègri et Paul Mei. Il demeurait alors rue Delacourt à La Ciotat où il était membre du groupe Action libertaire dont le secrétaire était J. Bérenger. Il milita également pendant la guerre d’Espagne au groupe local de la Solidarité Internationale Antifasciste (SIA).

Après la guerre il habitait 195 avenue d’Arène à Marseille et travaillait à l’usine métallurgique Guignard (ou Groignard). Militant du groupe de la Fédération Anarchiste du quartier St Antoine, il était également trésorier de l’union locale de la CNTF.
En 1948 il était le secrétaire de la section syndicale CNTF de l’usine Guignard dont étaient également membres Lucien Gori et Antoine Mar.

Toussaint Baffone est décédé à Marseille le 26 août 1970.

Avait il un lien de parenté avec Isidore Bafoné (voir ce nom) ?